À toute vitesse ! (Biographies, Autobiographies) PDF

À toute vitesse ! (Biographies, Autobiographies) PDF

Le court À toute vitesse ! (Biographies, Autobiographies) PDF-Chatrier du stade Roland-Garros à Paris. Gabriele Bella en 1725 à Venise.


    À quarante-deux ans, Luc Alphand est un sportif hors pair… Ancien champion de ski, champion de course automobile, il a réussi l’exploit d’exceller dans ces deux disciplines.
    Et pourtant, ses débuts n’ont pas été des plus faciles. Loin de là ! Champion du monde junior de descente en 1983, Lucho, alias Wild Dog ou le Chat Noir, dut attendre plus de dix ans avant de remporter sa première vraie victoire en Coupe du monde de ski. Un soulagement et une joie énorme pour ce montagnard pur jus, après de longues années entachées par les blessures, les doutes, les sacrifices, les galères et les sarcasmes…

    Avec Luc, c’est tout le ski français qui relève la tête. Finies la génération maudite, l’absence de médailles. 1997 signe l’année de la consécration : le Haut Alpin est le premier Français depuis Jean-Claude Killy en 1969, à remporter le classement général de la Coupe du monde.
    Lorsqu’il décide de raccrocher, au sommet de sa carrière, c’est la consternation.      
    Heureusement, Luc n’a pas fini de nous faire rêver…

    En 1998, il prend pour la première fois de sa vie le départ du Paris-Dakar. C’est le début d’une nouvelle aventure sur quatre roues. Doté d’un caractère bien trempé qui fait la marque des grands champions, il s’impose en quelques années comme un pilote professionnel de tout premier plan. En 2006, il remporte le plus célèbre rallye raid du monde, le mythique Dakar. Le voici pour la deuxième fois de sa vie au sommet de la hiérarchie mondiale.

    Derrière la carrière sportive au palmarès impressionnant, Luc se révèle également un homme attachant. Ce bon vivant, marié et père de trois enfants, est aussi un homme de conviction.

Cette raquette, dont les matériaux peuvent varier, sert à frapper une balle en caoutchouc, remplie d’air et recouverte de feutre. Le tennis est une adaptation anglaise du jeu de paume. La première mise en jeu s’effectuant à quinze pas, puis trente, puis quarante, d’où la façon particulière de compter les points dans le tennis moderne. Le tennis est né selon les sources entre 1850 et 1870 soit plus de quatre siècles plus tard. En 1858 le major Harry Gem esquisse une sorte de court de tennis sur le gazon de sa propriété : il joue un jeu assez similaire au tennis actuel. Le mot  tennis  provient du français  tenez , mot que l’on adressait à l’adversaire au moment de servir.

Il semble que le premier tournoi de tennis eut lieu en août 1876 sur un court aménagé dans la propriété de M. Internationaux amateurs de Grande-Bretagne, qui est donc le plus vieux tournoi encore existant. La finale de la première édition se joue devant 200 spectateurs. La France, jadis terre d’élection par excellence du jeu de paume, n’attend pas longtemps pour succomber aux charmes du tennis promu par Wimbledon. Dans le même temps, les premières parties ont lieu en Australie. La rivalité, jadis très vive, entre amateurs et professionnels, n’a pas rendu possible, pendant longtemps, d’établir des classements objectifs des meilleurs joueurs.

Comments are closed.