Annales de La Medecine Physiologique, Volume 15 PDF

Annales de La Medecine Physiologique, Volume 15 PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. L’annales de La Medecine Physiologique, Volume 15 PDF ou syndrome de Clérambault est la conviction délirante d’être aimé. De la même manière que dans le délire de persécution où le patient est persuadé d’être l’objet de malveillances imaginaires, l’érotomane est persuadé d’être l’objet d’une bienveillance amoureuse, tout autant délirante, de la part d’autrui.


L’érotomane est persuadé d’être secrètement l’objet du désir de quelqu’un, mais il l’est par le biais d’une construction intellectuelle délirante qui vient étayer sa conviction initiale, typiquement de la télépathie, des gestes à la signification secrète connue de lui seul, des messages codés et diffusés dans les médias qu’il est seul à pouvoir déchiffrer ou simplement de regards que lui seul comprend. Il peut s’agir de quelqu’un de son entourage comme d’une personnalité en vue qui n’a pas même la connaissance de l’existence de l’érotomane, mais d’une personne qui incarne à ses yeux une position sociale supérieure, une infirmière, un facteur, un présentateur de télévision ou son conjoint, un homme ou une femme politique, etc. Habituellement, le patient retourne à son  admirateur  l’affection qu’il lui suppose en lui écrivant, en lui téléphonant et en lui faisant des cadeaux. Même quand ses avances sont rejetées par leur destinataire, l’érotomane ne peut pas comprendre le refus qui lui est opposé.

De là, le délire peut virer, ce qui n’arrive pas toujours, au harcèlement, puis dégénérer jusqu’à une forme de jalousie revendicatrice voire au crime passionnel. Rejet de l’homosexualité primaire  Ce n’est pas moi qui l’aime, c’est lui qui m’aime. Une coquette à l’asile peinte vers 1736 par Hogarth. La partie affectée chez les hommes est le foie et est ainsi appelé héroïque parce que d’habitude ce sont les hommes galants, les gentilhommes et les esprits les plus généreux qui en sont pris. Le caractère délirant se traduit par le fait que le patient n’est pas aimé en retour. C’est toutefois au psychiatre Gaëtan Gatian de Clérambault qu’il appartient, au même moment, d’établir la clinique de l’érotomanie.

Comments are closed.