Au-delà de la mondialisation PDF

Au-delà de la mondialisation PDF

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 16 février 2016. Ce syndrome frappe sans distinction, cadres et simples employés, salariés du public comme du privé. Il est la conséquence d’un trop plein de travail, d’un trop plein de pression qui mènent au-delà de la mondialisation PDF hommes et des femmes à l’effondrement. La mondialisation économique a profondément bouleversé le fonctionnement des entreprises.


La mondialisation simpose aujourdhui comme une évidence. Pourtant, sa mise en oeuvre ne correspond nullement à ses objectifs affichés de réussite et daccomplissement pour les populations. Plus du tiers des humains vit en dessous du seuil de pauvreté, les ressources naturelles se raréfient et le réchauffement climatique constitue une menace désormais indiscutable à très court terme ; quant aux inégalités de revenus et de patrimoines elles atteignent des niveaux inconnus depuis la fin des sociétés dAncien Régime. Ce que propose cet essai, cest la compréhension des ressorts économiques, politiques et anthropologiques de la mondialisation rentière pour dégager les voies daction permettant denvisager une autre mondialisation, celle des peuples et des cultures.

Confrontées à une compétition désormais mondiale, les entreprises se sont adaptées. Très vite, de nouvelles formes de management et d’organisation du travail ont transformé en profondeur le quotidien de millions de salariés, soumettant ceux-ci à des évaluations de performance de plus en plus exigeantes. Ce travail, qui colonise la vie, est souvent la première étape d’un processus qui s’achève par des pathologies physiques et psychiques lourdes et durables. La souffrance au travail est le mal de notre temps, comme l’exploitation des femmes et des enfants ou les conditions d’hygiène et de sécurité des travailleurs ont été la face sombre de la révolution industrielle au XIXe siècle. Pourquoi faciliter la reconnaissance de l’épuisement professionnel ? Il vaut mieux prévenir que guérir et favoriser la mise en œuvre d’organisations du travail en entreprise qui soient à la fois bienveillantes et performantes. Aujourd’hui les pathologies issues d’un  burn-out sont prises en charge par l’assurance maladie.

Comment faciliter la reconnaissance de l’épuisement professionnel ? La première voie consiste à inscrire le syndrome d’épuisement professionnel au tableau des maladies professionnelles. Cette option suppose un accord des partenaires sociaux, irréalisable en l’état en raison du refus des organisations patronales d’avancer sur la reconnaissance du  burn-out  en tant que maladie professionnelle. L’autre voie consiste à faciliter l’instruction et la reconnaissance individuelle des cas de  burn-out  par les comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles. En pratique, ce seuil élimine l’écrasante majorité des cas de  burn-out.

Cet obstacle à l’instruction des dossiers ne fait que renforcer le sentiment de solitude des victimes du syndrome d’épuisement professionnel, chacune d’entre elles se heurtant à l’impossibilité qui lui est faite de voir reconnaître la responsabilité directe de son travail dans la situation d’épuisement dont elle est victime. C’est la raison pour laquelle nous proposons que ce seuil soit supprimé, comme c’est aujourd’hui le cas en Suède, ouvrant la possibilité d’instruire tous les dossiers sans distinction. Mais instruction ne veut pas dire reconnaissance automatique. Après le mot :  prévues , la fin de la première phrase du dernier alinéa de l’article L.

Les charges qui pourraient éventuellement résulter pour les organismes de sécurité sociale de l’application de la présente loi sont compensées à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits visés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. Voir aussi les rubriques Mémoires en téléchargement sur ce site et Travaux divers en téléchargement. Pour proposer des textes à la publication. Un même texte peut figurer dans plusieurs rubriques. Sous chaque rubrique, les textes sont classés par ordre alphabétique des auteurs. Les dates de première publication de ces textes sont indiquées uniquement sur la page Publications classées par auteurs. Les troubles spécifiques du langage : entre difficulté et handicap ?

Comments are closed.