Au Pied De La Croix Violon-Piano PDF

Au Pied De La Croix Violon-Piano PDF

Le titre de cette page ne peut être modifié. Pablo Casals vers les années 1910 ou 1920. Pablo Casals s’est engagé en faveur de la république et de la liberté, contre les dictatures, en particulier celle au Pied De La Croix Violon-Piano PDF Franco en Espagne. Il fut proposé sans succès au prix Nobel de la paix en 1958.


DF 01094400 / Violon et Piano / SCORE /

Dès sa plus tendre enfance, Pablo Casals joue de divers instruments. Il étudie le violoncelle au conservatoire de Barcelone dès 1888, puis la composition à Madrid où il va continuer à se perfectionner, occupant divers postes comme instrumentiste ou pédagogue. En 1899, il commence à être reconnu, ce qui lui vaut de jouer, le 20 mai 1899, devant la reine Victoria, et, plus tard, devant la reine Élisabeth de Belgique. 1919, toujours fidèle à sa Catalogne natale, il crée à Barcelone, un orchestre de très haut niveau qui porte son nom. Casals fuit l’Espagne franquiste et trouve refuge dans la petite ville de Prades au pied du Canigou. En 1950, il sort de son silence pour participer à Prades aux commémorations du bicentenaire de la mort de Bach. En 1956, il s’installe à San Juan à Porto Rico, le pays de sa mère et de sa jeune épouse.

Il y crée l’orchestre symphonique en 1957, compose et, inlassablement, transmet son art lors de nombreuses  master classes . Albert Ier et passionnée par la musique. Tout au long de sa longue vie, Casals fut un défenseur acharné et enthousiaste du violoncelle, mais aussi de la musique dans une inébranlable foi dans les valeurs qu’elle peut transmettre. Ses enregistrements sont habités de cet enthousiasme et de son énergie. Il participe néanmoins à plusieurs galas de soutien au mouvement pacifiste et antifasciste de son ami Louis Lecoin. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Ces listes gagneraient à être introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items.

2 de la rue Santa Ana, de El Vendrell, en Catalogne. Il est fils du musicien Carles Casals Riba et de Pilar Defilló, une catalane née à Puerto Rico où ses parents catalans s’étaient déplacés pour travailler. 1889 : Il vient vivre à Barcelone, et est engagé pour jouer au Cafè Tost trois heures chaque nuit, sept jours par semaine, pour 4 pesetas par mois. 1890 : Découvre les Suites pour violoncelle de J. Son père lui achète un violoncelle. 1891: Fait la connaissance de Enrique Granados, avec qui commence une grande amitié. 1893 : Réussit avec succès les examens de l’École municipale de musique de Barcelone.

1895 : Voyage à Bruxelles pour étudier au Conservatoire de musique. Mécontent d’être méprisé par le professeur avant d’avoir joué une seule note, Casals l’éblouit par son jeu, refuse l’accueil et les excuses qui lui sont alors faites, et décide d’aller à Paris. 1896 : En mai, il entre comme professeur à l’École municipale de musique de Barcelone, et en novembre, comme professeur de violoncelle au Conservatoire du Liceu. Il est recruté par le Grand Orchestre du Grand Théâtre du Liceu comme violoncelliste. 1897 : Constitue le « Quatuor Crickboom » avec les violonistes Mathieu Crickboom et Josep Rocabruna, et l’altiste Rafael Gálvez.

Il fait une tournée en Espagne avec Enrique Granados et Mathieu Crickboom. La reine María Cristina lui offre un violoncelle : un Gagliano. 1899 : Va à Paris, en s’installant dans la maison de la cantatrice américaine Emma Nevada. Donne le concerto de Lalo le 20 mai au Crystal Palace de Londres et le 17 décembre à Paris. 1900 : se fixe à Paris et commence sa carrière de soliste. 1903 : Première tournée en Amérique du Sud, avec le pianiste Harold Bauer et le violoniste Moreira de Sá.

1904 : voyage de nouveau aux États-Unis, pour jouer comme soliste. Le 15 janvier, il joue pour la première fois à la Maison-Blanche, invité par le président des États-Unis, Theodore Roosevelt. 1905 : commence une relation sentimentale avec Guilhermina Suggia, violoncelliste portugaise. Joue au Salon de la noblesse de Saint-Pétersbourg. 1908 : son père, Carles Casals Riba décède.

1912 : en janvier, il interprète avec Eugène Ysaÿe le Double concerto de Brahms à Moscou et à Saint-Pétersbourg, et le 20 février, dans le Grand Salon de la Musikverein de Vienne. Tous deux commencent une tournée aux États-Unis. 1915 : premiers enregistrements pour la Columbia Gramophone Company. 1917 : en octobre, après la Révolution russe, Casals décide de ne plus jouer dans ce pays. Il s’installe au numéro 440 de l’Avinguda Diagonal, près du Passeig de Gràcia. Enric Casals comme premier violon, Enric Ainaud comme premier violon adjoint et Bonaventura Dini comme premier violoncelle. 1920 : participe, avec Alfred Cortot et Jacques Thibaud, à la fondation de l’École normale de musique de Paris, où chaque été, il donne des cours d’interprétation.

1934 : Nommé Doctor honoris causa de l’Université d’Édimbourg. 1939 : Nommé Doctor honoris causa de l’Université de Barcelone. 1945 : Nommé Doctor honoris causa des universités d’Oxford et de Cambridge. Casals refuse la distinction en guise de protestation devant l’inaction du gouvernement britannique face à la dictature de Franco en Espagne. 1945 : nommé citoyen d’honneur de Perpignan. 1946 : le 7 novembre, il est nommé grand officier de la Légion d’honneur. 1958 : Pau Casals est proposé pour le prix Nobel de la paix.

Comments are closed.