Baltard, les Halles de Paris 1853-1973 PDF

Baltard, les Halles de Paris 1853-1973 PDF

Les Halles de Paris vers 1860. Elles sont le décor principal du Ventre de Paris d’Émile Zola. Le marché principal de Paris a changé de place plusieurs fois, baltard, les Halles de Paris 1853-1973 PDF suivre l’évolution démographique et la croissance rapide de la ville.


Au cours du XIXe siècle, on n’a bâti qu’un seul monument original, un monument qui ne soit copié nulle part, qui ait poussé naturellement dans le sol de l’époque ; ce sont les Halles centrales, une uvre crâne, écrivait Zola. Ce sont pourtant ces bâtiments magnifiques, construits par Baltard en 1853, que les années 1970 ont osé détruire au nom du modernisme, au moment où l’on anéantissait le quartier Montparnasse en y plantant sa haute tour solitaire. Certes, il était urgent que les halles quittent le coeur de Paris pour rejoindre Rungis. Mais pourquoi avoir détruit ces chefs-d’oeuvre de l’architecture de métal et de verre – le style appelé aujourd’hui «  »Baltard » » -, qui auraient pu être préservés en abritant des galerioes d’art, des boutiques de mode, et même un centre commercial ? C’est l’histoire emblématique de leur construction, de leur vie jusqu’à leurs masacre que raconte ce livre, images à l’appui, dont la fin a été miraculeusement photographiée par Gérard Glanard qui en fut un témoin tristement privilégié.

Vers 1110, Louis VI le Gros décida un nouveau transfert en rase campagne, sur l’emplacement d’anciens marécages asséchés et transformés en champs, d’où le nom de Campelli ou Champeaux, qu’on retrouve aujourd’hui dans la rue des Petits-Champs. Et pendant plus de huit siècles, les Halles allaient rester à cet emplacement, en subissant de continuelles transformations, pour essayer de s’adapter aux besoins sans cesse croissants de la capitale. Deux bâtiments couverts sont élevés pour assainir le nouveau marché en 1183. Très intéressé par le développement de ce marché central, Philippe-Auguste réglemente lui-même le commerce des denrées essentielles : viande, pain et vin. Les Halles sur le plan de Truschet et Hoyau, vers 1550.

Comments are closed.