Calme. Apaisez votre esprit, changez le monde PDF

Calme. Apaisez votre esprit, changez le monde PDF

10 astuces calme. Apaisez votre esprit, changez le monde PDF devenir une MAMAN ZEN ! Dans Maman Zen, il y a Zen Décryptage. Chose promise, chose dûe, chaque jeudi, désormais, nous avons rendez-vous pour un coaching un peu particulier.


La vie moderne est épuisante : rejoignez la révolution Calme.Des trains retardés, des emails à ne plus savoir qu’en faire, il est grand temps de faire une pause.Rechargez les batteries et vivez l’instant présent.Ce livre a trois objectifs : revenir à la paix intérieure, se réapproprier son espace, et prendre le temps.Grâce à un mélange d’activités créatives et de textes d’inspiration, Calme vous ouvrira au plaisir et à la richesse de votre vie quotidienne.• Savourez un chocolat.• Perdez-vous dans un labyrinthe.• Ramassez une feuille, faites sécher une fleur.• Éteignez votre téléphone quelques minutes.• Marchez. Dans n’importe quelle direction. Sans but.Calme est une source d’inspiration, un guide pratiquesans aucune règle. Faites-en ce que vous voulez.Lisez-le de temps en temps, quand vous en avez envie.Soyez calme, soyez libre, soyez vous-même.

Zen, pour vous, pour moi, pour les autres. Julie Lemaire, spécialiste ès Maman Zen, nous donne sa propre définition : « Une maman Zen, c’est une maman en paix avec ce qu’elle est. Elle est capable de s’écouter et de se faire confiance ». Vous l’avez compris : il existe des dizaines, des centaines, des milliers de définition de ce qu’est une maman Zen, autant que de mamans sur terre évidemment, mais une seule est valable : la vôtre ! Qui traduit le calme de l’esprit, l’impartialité : justice sereine.

Car en pratique, maternité ne rime pas toujours avec sérénité ! Si vous voulez lui apportez le calme, soyez vous-même le calme. Vous êtes le premier exemple dont s’inspire votre enfant. On ne peut exiger de son enfant ce que l’on est incapable de réaliser soi-même.

Pourtant, harassée, stressée, on n’a souvent ni la patience ni le temps d’être pleinement attentifs à nos enfants. Eux sont fatigués, agités, en quête de repères qu’on a finalement de plus en plus de mal à leur donner. Le calme est un outil qu’on peut cultiver au quotidien. Etre le calme est au contraire un appel à un retour à soi, une invitation à se questionner en profondeur. Qu’est-ce qui me met hors de moi quand mon enfant est insolent ou obstiné ? Pourquoi ai-je l’impression de devoir crier pour être entendue ? A un enfant énervé, montrez des gestes mesurés, ralentissez vos mouvements, apaisez votre pensée et laissez-le entrer dans votre bulle de sérénité.

Face à des enfants qui posent problème, on comprend facilement comment on peut finir par se mettre à crier. Vous leur demandez de faire quelque chose mais ils ne le font pas. Vous élevez la voix et rien ne change. Vous criez et ils crient encore plus forts. Baissez la voix : au lieu de crier, diminuez le volume de votre voix. Montrez-lui que vous êtes déterminée et que vous ne plaisantez pas.

Comments are closed.