Changer l’Amérique : Anthologie de la poésie contestataire des USA (1980-1995) PDF

Changer l’Amérique : Anthologie de la poésie contestataire des USA (1980-1995) PDF

Jack Kerouac par Tom Palumbo vers 1956. Jean-Louis Kérouac ou Jean-Louis Lebris de Kérouac dit Jack Kerouac, né le 12 mars 1922 à Lowell dans le Massachusetts et mort le 21 changer l’Amérique : Anthologie de la poésie contestataire des USA (1980-1995) PDF 1969 à St.


Les Clochards célestes, Big Sur ou Le Vagabond solitaire, narrent de manière romancée ses voyages à travers les États-Unis. Jack Kerouac a passé la majeure partie de sa vie partagé entre les grands espaces américains et l’appartement de sa mère. Ce paradoxe est à l’image de son mode de vie : confronté aux changements rapides de son époque, il a éprouvé de profondes difficultés à trouver sa place dans le monde, ce qui l’a amené à rejeter les valeurs traditionnelles des années 1945-1950, donnant ainsi naissance au mouvement beat. Elle a directement inspiré aussi bien les mouvements de mai 1968 que l’opposition à la guerre du Viêt Nam, ou les hippies de Berkeley et Woodstock. Pourtant la Beat Generation a aussi contribué à enrichir le mythe américain. Jack Kerouac est issu par son père d’une famille québécoise originaire de Bretagne et installée dans la ville textile de Lowell, dans le Massachusetts.

Léo qui avait modifié son patronyme en  Kerouac  lors de son arrivée aux États-Unis, puis l’orthographiera  Keroack  par la suite. Gérard, alors âgé de neuf ans, atteint d’une fièvre rhumatismale. Memorial stone of the author Jack Kerouac in the city of Lowell, Mass. Plaque commémorative en l’honneur de Jack Kerouac, dans sa ville natale, Lowell, dans le Massachusetts. Il passe aussi des heures dans l’atelier d’imprimerie, apprenant à taper à la machine. Il acquiert ainsi une grande dextérité qui forme l’une des composantes principales de son œuvre et rend unique son écriture. En effet, Kerouac écrit rapidement, rédigeant souvent des chapitres entiers d’une seule traite et corrigeant peu ses brouillons.

Jack Kerouac entre à l’école publique anglophone Barlett. L’enfant a beaucoup de mal à communiquer en anglais et il ne devient bilingue qu’à l’âge de quinze ans. C’est durant cette période qu’il perd son diminutif de  Ti-Jean  pour le prénom plus américain de  Jack . Cependant, en famille, les Kerouac continuent à parler français. Jack dispose d’une grande mémoire, mais il est également très doué pour le sport, le baseball et la course à pied avant tout.

Docteur Sax , qui est son double fabuleux, sans ses peurs nocturnes. Mais celles-ci s’accentuent à mesure que les affaires de son père périclitent. Ce dernier se met en effet à boire et à jouer. Sa mère enfin se fâche avec Caroline, la sœur de Jack, qui se marie très jeune et quitte le domicile familial.

Jack se retrouve seul à la maison. Il est adoré par sa mère. Il devient aussi un athlète accompli mais reste renfermé et introverti. Il a des rapports souvent conflictuels avec ses camarades de classe et de stade. Kerouac ambitionne d’écrire, ce qui provoque la risée de tous, alors qu’une carrière sportive s’ouvre à lui.

Alors qu’il joue à Nashua, dans le New Hampshire, il est remarqué par un recruteur de l’université de Boston, Franck Leahy. Son père s’en mêle, comptant faire monter les tractations. En 1939, Jack Kerouac entre donc à l’université prestigieuse de Columbia. L’écrivain Thomas Wolfe est son modèle à l’époque. Il aide certains étudiants, et écrit pour le Horace Mann Quarterly en tant que  critique , titre qu’il ironise, ainsi que pour le Columbian Spectator. Cropped screenshot of Count Basie from the film Stage Door Canteen.

Comments are closed.