Code tests Rousseau, 2000 PDF

Code tests Rousseau, 2000 PDF

Codes Rousseau est une société française d’édition de supports pédagogiques d’apprentissage aux différents permis. L’entreprise a été créée en 1937 aux Sables d’Olonne code tests Rousseau, 2000 PDF Louis Rousseau. 1937 : Louis Rousseau, moniteur d’auto-école, crée un ouvrage compilant l’ensemble des questions courantes du permis de conduire.


1987 : Création d’un logiciel de gestion pour l’auto-école. 1994 : Obtention de l’appel d’offres du Ministère des Transports pour la création du premier boîtier d’examen. Création et installation du système d’enseignement aux permis pour l’armée, le système Espoir. 1995 : Création de Cédéroms cours et tests.

1996 : Lancement des boîtiers de tests Coradis pour permettre aux élèves de s’entraîner dans les conditions de l’examen. 1997 : Acquisition des Éditions du Bateau et des Éditions La Baule. 2000 : Participation au renouvellement de la banque de données pour l’examen du code de la route. Création de la filiale Codes Rousseau Maroc. Obtention du marché de l’examen du code pour la Nouvelle-Calédonie : équipement des centres d’examen avec les logiciels et boîtiers Easytest. Diversification des activités vers le marché de l’éducation à la sécurité routière des enfants. 2008 : Les élèves peuvent s’entraîner à l’examen sur un site dédié, accessible avec une carte achetée à l’auto-école.

Réorganisation de l’activité Prévention avec le développement de la Méthode Action Prévention. 2009 : Lancement de Freetest 3 sur support USB. Lancement d’un outil Easyweb : les élèves peuvent s’entraîner au code à partir de n’importe quel ordinateur connecté à Internet. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 18 septembre 2018 à 15:19. En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne.

Comments are closed.