COMPRENDRE LES MAREES PDF

COMPRENDRE LES MAREES PDF

Les pêcheurs ont sans doute été parmi les premiers à dénoncer et à lutter contre toutes les formes de pollution et en premier celles provoquées par l’utilisation des pesticides. Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui COMPRENDRE LES MAREES PDF vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises.


Les marées sont un phénomène universel car d’origine astronomique, mais d’ampleur variable parce qu’il s’exerce sur des littoraux aux caractéristiques géographiques différentes. Sur les côtes françaises du golfe de Gascogne et de la Manche, elles présentent des spectacles fascinants, dont la régularité a suscité la curiosité des scientifiques, qui, depuis plus de deux cents ans, les ont comprises au point de les prévoir. Les mécanismes de ces phénomènes astronomiques sont ici décomposés de manière simple, concrète et didactique.

Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Nous ne reconnaissons plus notre pays. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides en France. Cet Appel va circuler un an an, peut être deux, dans tout le pays et doit recueillir plusieurs millions de soutiens. 4OO géniteurs qui se retrouveront sur les frayères. Espérons que d’ici à la période de reproduction quelques reproducteurs supplémentaires entreront encore en rivière.

Chaque arc marquée doit être immédiatement inscrite sur le carnet de capture. Les farios doivent être relâchées avec un maximun de précaution. L’équipe du secteur de LANDIVISIAU reprend les chantiers sous la houlette de notre Secrètaire, Gérard SPONNAGEL. 2019 pour les participants, gratuité pour les moins de 18 ans en fonction du nombre de participation. Renseignements AAPPMA de l’Elorn 02 98 68 85 08. Jeudi 2O septembre : une nouvelle rencontre a eu lieu à LESNEVEN afin d’engager la construction d’un programme opérationnel et d’aboutir à la signature d’un contrat fin 2O19, début 2O2O. Une dynamique forte est  engagée, portée tant par les élus et une équipe de techniciens motivée.

C’est une bonne nouvelle car il faudra du temps et de la  détermination pour remettre ce cours d’eau en état. S’agissant de l’évaluation des dégâts nous allons bien entendu utiliser la formule KRUGLER en travaillant en concertation avec l’AAPPMA des Abers. AAPPMA des ABERS Côtes des Légendes, gère la partie aval jusqu’à la mer. PONT DU CHATEL et COAT MERRET.

Par arrêté préfectoral, la fermeture de la pêche au saumon est effective en FINISTERE à partir du 17 septembre. AAPPMA après consultation engagée auprès des   membres de la « commission départementale  migrateurs », mise en place  en 2O16. 2O août pas un seul castillon n’a montré le bout de son nez à KERHAMON ! 16 septembre, a été sollicitée pour le département du Finistère. En hausse par rapport à l’année passée.

Par contre, une nouvelle fois pas un seul juvénile sur la station située en aval du Drennec. Globalement le cours supérieur de l’ELORN en amont de SIZUN est de moins occupé par les géniteurs. Il serait urgent de mener des recherches sérieuses pour tenter d’appréhender les raisons de cette situation, alors qu’à l’inverse les densités observées sur le cours inférieur sont au top. La densité moyenne  pour cette campagne 2O18 nous laisse donc espérer  des retours d’adultes corrects pour les castillons 2O19 et les saumons de printemps 2O2O. 4OO poissons sur l’ELORN à ce jour. Cet inventaire, même s’il ne cible pas la fario, a confirmé la richesse de l’ELORN tant en truitelles qu’en truites adultes, une densité qui pourrait être encore supérieure si nous n’avions à déplorer la prédation du grand cormoran.

Côté pêche, la saison 2O18 a été nettement supérieure à 2O17 et nous avons eu de nombreux échos favorables, y compris de la part des moucheurs, même pour les adeptes de la sèche. 31 1O et uniquement à la mouche à partir du 16 O9. Nombreuses chasses sur les gardons et les vairons qui semblent revenir en force. Sans doute un très bon signe pour l’avenir et l’évolution des populations de la population des truites autochtones. L’ELORN a le privilège de bénéficier du soutien d’étiage du lac du DRENNEC. La récurrence des ces pollutions qui détruisent régulièrement des rivières en Bretagne ne peut en aucun cas être qualifiée d’accidentelle . FLECHE et l’ensemble de notre réseau hydrographique.

Comments are closed.