Considérations nouvelles sur la doctrine hippocratique PDF

Considérations nouvelles sur la doctrine hippocratique PDF

Paracelse, philosophe, est un théoricien du Grand Tout, toujours animé par le désir de pénétrer la nature profonde des choses, attiré aussi bien par la Nature que par le royaume de Dieu. En somme, Paracelse initie le tournant de la médecine galéniste vers la médecine moderne basée sur la biochimie, en déstabilisant les édifices galénique et aristotélicien et en ouvrant la voie à la physiologie expérimentale. On peut aussi considérer que considérations nouvelles sur la doctrine hippocratique PDF pensée de Paracelse est le point de départ du long processus de séparation de la chimie de l’alchimie. Les travaux de nombreux savants sur deux siècles et demi permirent de se libérer des excès métaphysiques de Paracelse et en s’appuyant sur les expériences de laboratoire d’aboutir à la révolution chimique de Lavoisier des années 1787-1789.


Considérations nouvelles sur la doctrine hippocratique / par le Dr H. Thirial
Date de l’édition originale : 1840

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Paracelse naît, en 1493, dans le village d’Einsiedeln, dominée par la vie religieuse de son imposante abbaye bénédictine, près de Zurich, en Suisse. Issu par son père d’une vieille famille noble de Souabe, son nom complet est Philippus Aureolus Theophrastus Bombast von Hohenheim. Par sa mère, une Suissesse, qui serait issue d’une famille au service de l’ordre des Bénédictins à Einsiedeln et son père qui serait le fils illégitime d’un aristocrate, Théophraste sera dans une position sociale en porte à faux entre les gens du peuple et l’aristocratie. Son père, Wilhelm von Hohenheim, qui est médecin, a dû exercer son art auprès de patients qui venaient en pèlerinage pour prier la Sainte Vierge dans l’espoir de guérisons miraculeuses. Après le décès prématuré de sa femme, Wilhem abandonne Einsiedeln, en 1502, pour un poste médical modeste, loin à l’est, au-delà des hauts sommets alpins. Slovénie, du Frioul et de Vénétie. Son père y exerce les fonctions de médecin de la ville.

Théophraste s’enorgueillira plus tard de son caractère rude et entier, car dit-il, il n’a pas été élevé dans les palais. Aucune source fiable n’est connue sur le parcours éducatif du jeune Théophraste et les commentaires vagues qu’il a laissés dans ses œuvres ne sont pas d’un grand secours. Beaucoup de légendes ont couru sur sa formation. Beaucoup de biographies ne sont que des reconstructions fantaisistes romancées. Il cite avec reconnaissance, comme ayant été ses maîtres, outre son père, quelques religieux de haut rang.

Comments are closed.