Dictionnaire des sciences occultes, suivi d’un dictionnaire des songes PDF

Dictionnaire des sciences occultes, suivi d’un dictionnaire des songes PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Un art divinatoire est une technique de divination présumée capable de prédire le futur, ce qui impliquerait que celui-ci soit écrit à l’avance, chose qui n’a jamais été indiscutablement démontrée. Plus rarement, c’est le suffixe logie, généralement réservé aux sciences, qui est ajouté, comme c’est le cas pour l’astrologie ou la numérologie. D’autres ont été créées dans des œuvres de fiction, en particulier dictionnaire des sciences occultes, suivi d’un dictionnaire des songes PDF’heroic fantasy, pour représenter n’importe quel type de magie spécialisée, telles que les Legilimancie et Occlumancie utilisées par Harry Potter. Astrologie ou astromancie : divination par l’étude des astres.


Bibliomancie : divination par la lecture d’un texte au hasard. Bléomancie : divination par les grains de blé. Le jour de Noël on disposait douze grains de blé sur une plaque de tôle rougie par le feu. Lucas van Leyden, La Tireuse de cartes, 1508, Paris, Musée du Louvre.

Caromancie : divination durant un sommeil naturel ou hypnotique. Chéloniomancie ou plastromancie: divination sur les écailles du plastron de la carapace de tortue. Chiromancie : divination par l’étude des lignes de la main. Cristallomancie : divination à l’aide de cristal. Miroir étrusque représentant le devin Calchas examinant un foie. Kéromancie : divination par la cire, voir céromancie.

Le Rêve par Pierre Puvis de Chavannes. Ostéomancie : divination par les os des animaux courante en Chine. Scapulomancie : divination par l’examen d’omoplates brûlés d’animaux. Taromancie : divination par le jeu de tarot.

Ottoman consistant à laisser glisser des gemmes au fond d’un vase d’or remplie d’eau. Les sons produits par leurs chocs sur les parois étaient alors interprété par un jeune garçon vierge mis artificiellement en état de transe. Aurait été inventée par l’écrivain Jacques Réda Jean-Paul Badet, Chronique du Carcinome, Publibook, coll. 1879François Ravaisson Mollien, Archives de la Bastille : documents inédits, vol. Dictionnaire Robert historique de la langue française, t. 2, Paris, Dictionnaires Le Robert, 1998, p.

Jean-Loïc Le Quellec et Bernard Sergent, Dictionnaire critique de mythologie, CNRS, 2017, 1550 p. Pline l’Ancien, Histoire naturelle : Notes du livre XXXVI, t. Hippolyte Langlois, Le livre de Montreuil-aux-Pêches : théorie et pratique de la culture de ses arbres, Paris, Firmin-Didot frères, fils et Cie, 1875, 528 p. Auguste Bouché-Leclercq, Histoire de la divination dans l’Antiquité, Paris, Jérôme Millon, coll.

Alexis Tournie, Les taches d’encre vous parlent : Encromancie intuitive, Paris, Fernand Lanore, coll. Le terme est cité dans de nombreux dictionnaires mais rien n’y est dit sur la pratique employée. Pierre Nicolas Changeux, Bibliotheque grammaticale abrégée : ou, Nouveaux mémoires sur la parole et sur l’écriture, Lacombe, 1773, 342 p. Marc Kalinowski, Divination et société dans la Chine médiévale : étude des manuscrits de Dunhuang de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, Paris, Bibliothèque nationale de France, coll. Marin Cureau de La Chambre, L’art de connoistre les hommes, Paris, P.

Comments are closed.