Dictionnaire philosophique: de Espaces à Lois PDF

Dictionnaire philosophique: de Espaces à Lois PDF

L’Académie est l’école philosophique fondée dans Athènes par Platon vers 387 av. L’Académie tire son nom du domaine dans lequel elle est située, fait dictionnaire philosophique: de Espaces à Lois PDF jardins et de portiques et qui se trouve près du tombeau du héros Académos. Platon et Aristote ont enseigné dans cette école.


BnF collection ebooks – « Qu’est-ce que l’espace ? Il n’y a point d’espace, point de vide, disait Leibnitz après avoir admis le vide; mais quand il l’admettait, il n’était pas encore brouillé avec Newton; il ne lui disputait pas encore le calcul des fluxions, dont Newton était l’inventeur. »

BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

Tous les usages modernes du terme académie ont pour origine le nom de l’institution de Platon. Que nul n’entre ici s’il n’est géomètre. L’Académie se situe au nord de la ville. Platon a acquis le terrain de l’Académie, situé dans les faubourgs d’Athènes pour y faire construire une école, mais aussi un lieu de vie en commun régi par de strictes règles éthiques. La propriété de Platon est entourée d’une enceinte et contient un grand jardin, un sanctuaire d’Athéna, plusieurs autels, un gymnase, des salles de cours ainsi que des habitations et une importante bibliothèque. Platon a fait ériger une statue d’Apollon, le maître des Muses. Les activités consistent en des recherches et de l’enseignement ainsi qu’en des exercices de gymnastique et des activités culturelles.

Des étrangers sont souvent invités pour partager leur savoir. L’enseignement n’y est pas payant à la différence de celui des Sophistes. Les étudiants doivent néanmoins subvenir à leurs besoins. Ils sont donc pour la plupart issus de familles aisées. Néanmoins, Diogène Laerce note la présence de deux femmes à l’Académie. Certains ont pu considérer Platon comme le fondateur des universités modernes quoique le savoir enseigné n’était certainement pas systématique. L’Académie possède, en outre, un autel consacré aux Muses dans le jardin, et d’autres ont parlé de confrérie religieuse.

L’Académie a pris pour modèle les communautés pythagoriciennes fondées sur le principe d’une communion de vie et de savoir. Platon a enseigné pendant quarante ans à l’Académie. L’Académie de Platon est avant tout une organisation institutionnelle qui rassemble un certain nombre de personnes en vue du savoir. On a raillé ces chercheurs pour étudier et classifier des plantes.

Philodème dit que Platon formulait des problèmes mathématiques, que d’autres résolvaient, ce qui n’implique pas que le maître donnait lui-même des leçons. Il ne nous reste des ouvrages de ces philosophes que de rares fragments. L’Académie est considérée comme non dogmatique, puisqu’elle accepte Speusippe qui nie les Idées et Eudoxe de Cnide qui est hédoniste. Elle est fondée en 264 av. Arcésilas de Pitane, cinquième scolarque, qui donne à l’Académie une figure nouvelle :  sceptique . Il prétendait que l’on ne peut rien savoir : on n’a que des opinions, aucune certitude.

Académies : celle de Platon et celle d’Arcésilas de Pitane, l’Ancienne et la Nouvelle. Philon de Larissa à Rome en 88 av. Antiochos d’Ascalon à Athènes en 79 av. Au moment où la Nouvelle Académie se constitue, l’épicurisme et le stoïcisme sont déjà bien installés et s’imposent comme philosophies dominantes dans le monde hellénistique. IVe et même une Ve Académie, dont les chefs se rapprochèrent de la véritable doctrine de Platon, et tâchèrent de la concilier avec le stoïcisme. Il y a, à ce que disent bon nombre de gens, trois Académies : l’une, la plus ancienne, celle des partisans de Platon, la deuxième, la moyenne, celle des partisans d’Arcésilas, l’élève de Polémon, la troisième, la nouvelle, celle des partisans de Carnéade et Clitomaque.

Certains en ajoutent une quatrième : celle des partisans de Philon et de Charmidas. Philon de Larissa, douzième scolarque en 110 av. La Ve Académie ou moyen-platonisme, d’orientation syncrétique, avec Antiochos d’Ascalon, treizième et dernier scolarque en 89 av. L’Académie originelle cessa en 86 av.

Comments are closed.