Fini de rire PDF

Fini de rire PDF

Derrière une forme quasi clownesque, un véritable plaidoyer, on ressort de là époustouflé. Des hérétiques hautes-en-couleurs qui nous ont fait aimer encore davantage la figure de la fini de rire PDF dans cette création de Mariette Navarro clair-obsurément mise en scène par François Rancillac.


Fini de rire est un recueil d’études embrassant d’un grand élan les littératures antiques, talmudiques, classiques et modernes. On y retrouve cette justesse d’analyse qui caractérise Stéphane Zagdanski, accouplée à une vision aussi impertinente que pessimiste de la modernité.  » Quand parut en revue mon premier texte, La chair et le verbe, je croyais comme Poe à l’existence « d’intelligences humaines profondes, douées d’un prudent discernement », qui ne pourraient « s’empêcher d’être satisfaites de mes simples suggestions ». Je n’y crois plus.

François Rancillac manie avec intelligence les signes et métaphores que distille Mariete Navarro dans ce conte fantastique. L’un comme l’autre se lancent dans un débat courageux qui n’a pas fini de nous mobiliser. Les cinq comédiennes aux personnalités hors normes et magnifiques infusent du rire et de la distance, drôleries et magies scéniques, qui amusent autant qu’ils impliquent. Dieu sans confession à la douce martyre. Le décor est beau, efficace et les lumières finement réglées. Il y a un climat, une ambiance et les comédiennes animent avec beaucoup d’allant et de talent ce débat philosophique porté sur la scène.

La représentation de l’enfer avec tonnerre, éclairs, fumigènes et feux d’artifice renvoie au plaisir pur du théâtre et du jeu. Posons-nous des questions, sans passer à la question ! Pourquoi la diversité de nos vies, de nos cultures, de nos convictions est-elle si souvent ressentie comme une menace pour notre pays ? Un soir de 2028, une citoyenne lambda, qui ne sait plus trop à quel saint se vouer, est accueillie par un étrange groupuscule de femmes réunies dans une quasi clandestinité autour de ces questions. Après avoir codirigé la Comédie de Saint-Etienne de 2002 à 2009, il anime le Théâtre de l’Aquarium depuis 2009. Pour sa dernière création à demeure, il a passé commande à Mariette Navarro d’une pièce questionnant la laïcité comme fondement de notre démocratie.

Comments are closed.