Géopolitique N.44 Allemagne PDF

Géopolitique N.44 Allemagne PDF

Terre, soit 361 millions de km2. Ils sont depuis des millénaires des lieux de circulation, de contact, d’échanges et de conflit. La géopolitique des espaces maritimes est un sujet d’étude relativement récent en France. Le premier ouvrage paru à ce sujet semble Le sixième continent, géopolitique des océans de Géopolitique N.44 Allemagne PDF Papon en 1996.


1982, entrée en vigueur en 1994. Cette convention complétait ou remplaçait les conventions de Genève signées en 1958. C’est sur cette base qu’ont été négociées les conventions de Genève. En particulier elle définit plusieurs zones en fonction du droit des États à y exercer tout ou partie de leur souveraineté. Les zones maritimes du droit international de la mer. La Convention de 1982 a complété le zonage de la mer. Une extension de la ZEE est possible de 200 à 350 miles, à condition que les fonds marins soit un plateau continental.

Les détroits, entièrement inclus dans les eaux territoriales d’un pays, ou l’accès aux ports font l’objet d’un statut international particulier de libre-circulation sécurisée. On compte environ 70 conflits pour la définition exacte des zones maritimes et l’attribution d’îlots, habités ou non. La plupart de ces conflits font l’objet de négociations qui aboutissent à des accords, ou pas. Par exemple, dès 1969, la cour internationale de justice a statué sur les Z. Parmi les conflits en cours : entre l’Argentine et le Royaume-Uni dans l’Atlantique sud, entre Israël et le Liban en Méditerranée. Certaines tensions se prolongent et pourraient déboucher sur des conflits armés. L’accès aux ressources, le contrôle des routes maritimes, la capacité à défendre ses droits passent par la possibilité de mettre des navires militaires sur l’eau.

Connu depuis longtemps par les Européens, cet aspect de la puissance a été révélé aux États-Unis par le best-seller du capitaine Alfred T. Mahan dans The influence of sea power upon history, 1660-1783, publié en 1890 et démontrant que pour assurer sa puissance sur terre, et surtout sa prospérité économique, il vaut mieux être un État puissant sur la mer. Ce qui demande un budget considérable pour la fabrication et l’entretien. Mais c’est un élément essentiel de la puissance. Ils sont les gendarmes des mers, et réorganisent leur présence dans le monde en fonction des évolutions, en particulier la montée en puissance de la Chine. Inde, le Brésil, Taïwan, la Turquie, la Corée du Sud, le Pakistan, l’Iran.

Comments are closed.