Golf, s’initier et progresser manuel technique et pratique PDF

Golf, s’initier et progresser manuel technique et pratique PDF

Quel que soit l’objet d’apprentissage, tout  apprenant  doit nécessairement être autodidacte , c’est-à-dire se comporter essentiellement comme s’il était son propre professeur. L’insuffisance notoire  de l’enseignement musical a vraisemblablement des conséquences insoupçonnées sur la formation générale. Au point que l’on peut penser qu’il faut être un peu masochiste golf, s’initier et progresser manuel technique et pratique PDF s’efforcer d’apprendre à jouer du violon. Les raisons profondes qui poussent à affronter les difficultés de cet apprentissage constituent d’ailleurs pour nous, encore à ce jour, un mystère mal élucidé .


Il se pourrait que ce qui anime, au plus profond, la plupart des apprentis violonistes de bonne volonté soit le sentiment que l’on doit nécessairement parvenir, dans un avenir indéterminé, à force de travail, à obtenir l’aisance et la sonorité dont tout violoniste rêve. Mais l’erreur est certainement de croire que le travail consiste à répéter inlassablement sur l’instrument une même  gymnastique . Comme si la cause des difficultés était surtout affaire de dextérité. Il faut toujours se méfier de la fâcheuse tendance de la main à descendre. Autrement dit, le point de contact de l’index avec le manche tend à se déplacer plus haut sur l’index. Cela, en faisant varier de façon aléatoire la hauteur des doigts au-dessus de la touche et l’angle des doigts avec les cordes, empêche de jouer toujours bien juste. Ce qui prime n’est pas le côté physique du mouvement en tant que tel, mais le contrôle mental que l’on exerce sur lui.

Pour l’instrumentiste à cordes, le son reste éminemment sensoriel, intéressant le toucher autant que l’oreille. La technique de travail dite du  rond-point . C’est pour toutes ces raisons que nous croyons utile, d’abord pour nous-même mais peut-être aussi pour tout alter ego qui nous ferait l’amitié de nous lire, de prendre le temps de rédiger et de mettre à jour de temps en temps le présent site internet. Il faut surtout s’efforcer de mémoriser et de pérenniser les sensations kinesthésiques , tactiles et auditives efficientes afin de pouvoir les reproduire le plus sûrement possible dans des passages comparables de toute autre partition. C’est en tout cas l’hypothèse que nous nous efforçons de soumettre au verdict des prochaines années à venir. Le battage médiatique autour de l’émission de télévision  Prodiges  , émission présentée comme  la première à révéler les jeunes talents du classique  n’est-elle pas de ce point de vue assez significative ?

Puisqu’on est ici dans le domaine de l’art, entre physique et métaphysique, entre  sensible et suprasensible  , rappelons aussi que la possibilité d’accomplir dans une vie ultérieure ce que l’on n’a pu faire dans l’existence actuelle n’est pas écartée par tout le monde. Le second aspect pourrait expliquer que l’on se donne tant de mal à acquérir des connaissances et des savoir-faire dont on sait qu’ils ont peu de chances d’être exploités à un niveau très satisfaisant dans l’existence actuelle. Minime finis sed limen vitae excelsioris . Jean-Guihen Queyras  ne déclarait-il pas que sa vocation de musicien pourrait avoir été déterminée à l’état prénatal ? Court extrait d’une émission de France musique du 5 décembre 2016.

Comments are closed.