Guide de résistance à l’extrême droite PDF

Guide de résistance à l’extrême droite PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. L’anarchisme de droite est une sensibilité philosophique et politique caractérisée par un refus d’adhérer à une société ou un système s’appuyant sur la démocratie parlementaire, le pouvoir de l’argent, les idées reçues en matière d’ordre social, et plus généralement toute forme d’autorité se réclamant d’eux. Ce mode de pensée conserve cependant des idéaux et des valeurs considérées comme politiquement, guide de résistance à l’extrême droite PDF et idéologiquement à droite. Dans le cas contraire, c’est le terme anarchisme qui est utilisé.


Toutefois, il existe plusieurs anarchismes, et il est extrêmement difficile de classer une personne se réclamant de l’anarchisme comme étant un anarchiste de droite, ou de gauche. Il convient de prendre les acteurs associés à cet article avec toute la réserve nécessaire. Au fondement de l’anarchisme de droite, on trouve en premier lieu une critique assez violente contre le pouvoir d’une minorité d’intellectuels. Cette critique porte paradoxalement à la fois sur l’inefficacité de ce pouvoir et sur ses dangers. C’est là que réside, selon les anarchistes de droite, le fondement du pouvoir politique et, par extension, de la tyrannie politique.

La critique des anarchistes de droite ne s’arrête pas à cet aspect politique et idéologique. Elle s’attaque également à une autre source du pouvoir démocratique : le conformisme des foules. Ce  pouvoir du peuple , cette  ferveur de la foule , ils la rejettent comme manipulation. Elle n’admet que la révolte individuelle, qu’elle opposera avec obstination à toute autorité institutionnelle ou s’autoproclamant intellectuelle. C’est cette rébellion individuelle, toujours présente et profondément ancrée chez les anarchistes de droite, qui leur confère leur principale force. Ainsi défini, l’anarchisme de droite semble bien proche de l’anarchisme individualiste. En réalité, il ne doit pas être confondu avec lui.

Tout d’abord parce que l’anarchisme de droite ne s’appuie pas sur la même tradition de pensée que l’anarchisme individualiste. Jean Yanne ont donné force à ce courant qui plonge ses racines dans la pensée baroque et libertine. Par ailleurs, l’anarchisme de droite entend détenir une cohérence dont l’anarchisme socialiste, comme courant de pensée et mode d’action politique, serait dépourvu : dans son discours, l’anarchisme social critique violemment l’État, alors que dans sa pratique, c’est bien sa « violence légitime » qui serait sollicitée pour mettre en œuvre la solidarité, les transferts de richesse, les réformes sociales structurelles désirées. D’autre part, s’il est vrai que ce qui nourrit la pensée anarcho-droitiste, c’est l’individu révolté se dressant contre une société oppressive et aliénante, l’anarchiste de droite milite également pour le renouveau des principes aristocratiques.

Comments are closed.