Herbier de la Drôme provençale : A la découverte de la Provence PDF

Herbier de la Drôme provençale : A la découverte de la Provence PDF

Jardin sec Pourquoi un jardin sec ? La Génèse L’histoire de la journée Bien Être au Naturel de Montbrun les Bains. 3 représentatifs de Montbrun les Bains herbier de la Drôme provençale : A la découverte de la Provence PDF des Baronnies Provençales.


L’après Midi 14h: Conférence sur le Feng Shui avec un Maitre Feng Shui Man de L’association Culture Feng Shui: « Les Axes du Tao où comment trouver des réponses à nos problèmes dans notre « intérieur ». Une fois sorti du côté « déco » du Feng Shui, le Pa Kua de la maison devient interactif et nous permet de passer à l’action. 17h00: Conférence  » Le Reiki entre mythe et réalité » par Nicole Tenoux. Tente détente » : Des livres, et accessoires de massages à disposition. Ainsi que de la tisane et du thé. Toutes les animations sont gratuites, sauf indications contraires. Vous pouvez utiliser les services de covoiturage.

Conférence en plein air avec Alain Tessier, ethnobotaniste. Une foule nombreuse s’était déplacée pour l’édition 2010 de la journée bien être au naturel. Le vieux village de Montbrun les Bains domine le parc thermal, ou se déroulait pour la première fois la journée bien etre au naturel 2010. Sous les arbres, le long de l’Anary, se situe l’espace dédié à la restauration et aux ateliers cuisine bien être.

Organisation La journée Bien Etre au Naturel est une manifestation organisée par l’office de tourisme du Pays de Montbrun les bains en collaboration avec le comité Départementale du Tourisme de la Drome, le Conseil Général de la Drome, France Bleue Drome Ardeche, France Bleue Vaucluse et la Caisse Locale du Credit Agricole de Sederon. Gap est désignée Ville alpine de l’année en 2002. Située sur la route Napoléon qui emprunte le col Bayard au nord de la ville, Gap se trouve au sud-est du Dauphiné, au nord de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ainsi, les sols sont très souvent constitués par des dépôts morainiques. Celles-ci sont bien visibles, notamment sur les pentes sud du col Bayard, où elles forment par endroits des terrasses utilisées par l’agriculture. En se retirant, le glacier a également laissé des blocs erratiques de plusieurs mètres de haut.

Comments are closed.