Histoire de Rabbi Jésus PDF

Histoire de Rabbi Jésus PDF

Les proches de Jésus jouèrent un rôle important dans les premiers siècles du christianisme, dans l’Église de Jérusalem histoire de Rabbi Jésus PDF en Orient. Les sources chrétiennes concernant Joseph se trouvent dans l’Évangile selon Matthieu et dans l’Évangile selon Luc. Dans les Évangiles de Matthieu et de Luc, il est fait référence à Joseph en tant que père adoptif de Jésus, celui-ci étant, de ce fait, intégré dans la lignée royale davidique.


Constatant le gouffre qui sépare le Christ des Eglises chrétiennes et le Jésus de l’histoire et s’appuyant sur les travaux des chercheurs contemporains, Jacques Baldet propose de retrouver le message original du Nazaréen. Les Evangiles, rappelle-t-il, furent rédigés, pour une large part, à des fins apologétiques par des auteurs qui ne furent pas des témoins directs des événements relatés. Ils contiennent donc des paroles et des actions de Jésus qui sont souvent des créations littéraires ou des ajouts de l’Eglise primitive. C’est pourquoi les Evangiles doivent être lus à la lumière de l’environnement socioculturel de l’époque, avec l’ œil critique de l’historien et de l’exégète, l’un et l’autre affranchis de tout à priori philosophique ou religieux. Ainsi Jacques Baldet répond à de nombreuses questions. A quel moment Jésus a-t-il réellement vécu ? Quelles furent sa famille, sa religion, ses convictions ? A-t-il eu, dans sa maturité, un maître ? Comment comprendre, dans leur réalité, les étapes de la Passion, de la trahison jusqu’au calvaire ? De cette relecture vivante et informée émerge l’histoire d’un homme de Galilée, celle de Rabbi Jésus – à la fois juif imprégné de l’enseignement monothéiste de la Torah et visionnaire d’un Royaume intérieur un homme qui a aimé et compati, s’est compromis avec les exclus, qui a souffert pour sa foi et qui y a laissé sa vie

Joseph n’apparaît pas dans les autres évangiles canoniques. Il n’est pas fait mention de lui dans les Actes des Apôtres, contrairement aux autres membres de la famille de Jésus. En dehors des récits qui en sont faits par les Évangiles ainsi que par quelques autres sources chrétiennes, il n’existe aucune information indépendante et vérifiable sur les différents aspects de la vie de Marie. Théorie helvidienne : Baptisée ainsi, d’après Helvidius qui la défendit, elle correspond à l’interprétation littérale des textes : Joseph et Marie auraient eu des enfants après la naissance de Jésus.

Jésus que Joseph, veuf, aurait eus d’un précédent mariage. Théorie hiéronymienne : Du nom de saint Jérôme, elle considère que les mots  frères et sœurs  doivent être pris au sens large de parents proches. C’est la position de l’Église catholique. Ce verset est à rapprocher de ce qui est dit dans l’Évangile selon Matthieu :  Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée. Marc :  Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin.

Jean 19:25 que Marie, la femme de Clopas, était la sœur de Marie, la mère du Messie. En effet, le texte en grec n’utilise pas de conjonction de coordination και, et, entre  la sœur de sa mère  et  Marie de Clopas  : Jean 19, 25 :  ειστηκεισαν δε παρα τω σταυρω του Ιησου η μητηρ αυτου και η αδελφη της μητρος αυτου, Μαρια η του Κλωπα και Μαρια η Μαγδαληνη . Salomé, et  Marie de Clopas  qui ne serait pas désignée par une apposition mais simplement citée à la suite. Plusieurs Églises revendiqueront la possession de sa tête ou de son corps. Le tombeau de Jean Bapiste est détruit à plusieurs reprises dans l’histoire dans, à peu près, toutes les régions d’Europe et du proche-orient, preuve de sa grande popularité. D’après certains courants néo-gnostiques, Jésus aurait épousé Marie de Magdala et ils auraient eu des enfants. Des auteurs de fiction modernes reprennent cette idée en suggérant une théorie du complot.

Comments are closed.