Histoires de paysannerie PDF

Histoires de paysannerie PDF

France subit à cette époque une crise économique et financière et que le cours des assignats, que le gouvernement révolutionnaire avait plus ou histoires de paysannerie PDF réussi à stabiliser en 1793, subit une chute vertigineuse. En réaction au jacobinisme, les Muscadins s’affichent au grand jour et multiplient les altercations. Parallèlement, après Thermidor, une grande part des suspects emprisonnés sous la Terreur – royalistes, fédéralistes, accapareurs – sont élargis, tandis que de nombreux militants révolutionnaires sont arrêtés et les fonctionnaires soupçonnés de  complicité  avec Robespierre révoqués.


Dans le cadre de cette réaction thermidorienne, la presse modérée et royaliste se déchaîne contre les terroristes, traités de  tyrans  et de  buveurs de sang . Les Jacobins, confrontés à la double hostilité des républicains modérés et des royalistes, poussent les sections populaires à la révolte, comme à Toulon le 28 floréal, dont les Jacobins prennent le contrôle pendant une semaine. Compagnies du Soleil lors de la Terreur blanche de 1795. Profitant de l’affaiblissement des jacobins, des mouvements de vengeance spontanée des royalistes, de familles de victimes de la Terreur et de catholiques fanatiques se développent au cours de l’année 1795, dans le Sud-Est de la France, plus particulièrement la vallée du Rhône, contre les terroristes. Inspirée par les députés de la Plaine, la Convention thermidorienne a ainsi mis fin au gouvernement révolutionnaire et marqué le retour au pouvoir d’une république bourgeoise libérale et modérée.

Voir la chronologie de Michel Delon, in Jean-Baptiste Louvet de Couvray, Les Amours du chevalier de Faublas, Paris, Gallimard, collection Folio, 1996, et le Dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889, tome 4, p. Archives parlementaires de 1787 à 1860, vol. Dictionnaire critique de la Révolution française, Paris, Flammarion, 1988. Comment sortir de la Terreur : Thermidor et la Révolution, Paris, Gallimard, coll. La liberté ou la mort : mourir en député, 1792-1795, Paris, Tallandier, 2015, 363 p. Thermidor : la chute de Robespierre, 1794, Bruxelles, Complexe, coll.

Quatre-vingt-quinze : la Terreur en procès, Paris, CNRS Éditions, 2017, 397 p. L’anarchiste comme discrédit de la figure du pauvre dans le discours politique révolutionnaire , Cahiers d’histoire. Université Rennes 2, URA CNRS 1022, Rennes, 29 juin-1er juillet 1995, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. La Réaction thermidorienne, Paris, Armand Colin, 1929, 327 p. La Réaction thermidorienne, Paris, La Fabrique, 2010, 410 p. De thermidor à brumaire : le discours de la Révolution sur elle-même , Revue historique, t.

Comments are closed.