Histoires macabres PDF

Histoires macabres PDF

Il a commencé par collecter le histoires macabres PDF légendaire des régions françaises avant de développer une œuvre littéraire personnelle. Il est également connu sous les pseudonymes de Starcante, Claude S. Claude Seignolle passe son enfance dans la campagne où sa principale occupation est de ramasser et collectionner tout ce qui lui semble digne d’intérêt : pierres et silex, mais surtout fossiles et monnaies anciennes. Il est aussi très attentif aux contes et légendes que sa grand-mère lui raconte, d’où son goût pour les mystères de la nuit et toutes les sortes de diableries.


Il est renvoyé de ce lycée pour absentéisme et dédaigne le travail dans l’entreprise familiale. Par la suite, il fréquente la Société préhistorique française, dont l’un des intervenants est l’abbé Henri Breuil, où il fait la rencontre du folkloriste Arnold Van Gennep. Claude Seignolle fait son service militaire à Metz, dans l’artillerie. Un jour qu’il est dans une librairie, il hésite à saluer un colonel, hésitation qui lui vaut du cachot et un sonore  Artilleur !

Mobilisé en Lorraine, Seignolle y passe la drôle de guerre et les premiers combats. Fait prisonnier, il est envoyé en Allemagne. Libéré pour raisons sanitaires, il se réfugie à Presly, entre Berry et Sologne. Libération, Il réside à Sainte-Montaine, toujours en Sologne, où il recueille les traditions locales qui lui inspireront plusieurs ouvrages. Un prix littéraire portant son nom récompense les œuvres relatives au folklore français. Il est décerné chaque année depuis 2004 à Épinal lors du festival des Imaginales. 1960 : Le Gâloup, illustré de documents du Service photographique de la Bibliothèque nationale et de dessins de Michel Chamasson et de l’auteur, Éditions E.

1972 : De qui venait ce sang ? Mais qui est le plus fort ? 1969 : Invitation au château de l’étrange, préface de Jacques Bergier, Éditions G. 1970 : Les Loups verts, Éditions Cartouche, 224 p.

Le Folklore de Provence, 448 p. Comme une odeur du diable par Laurent Lefeuvre, Éditions Mosquito, 2017 : adaptation en bande dessinée noir et blanc de certains contes de Claude Seignolle. Claude Seignolle, l’insaisissable centenaire , sur actualitte. Nancy Ladde,  Claude Seignolle s’en est allé , Sud Ouest édition Dordogne, 18 juillet 2018, p. Alain Valtat, Histoire du Plessis-Robinson, Impr. Drouet,  Claude Seignolle sous la Coupole , in Le Journal de la Sologne, hiver 2008, p. Collectif, Seignolle et le fantastique : Colloque de Cerisy-la-Salle, Saint-Claude-de-Diray, Éditions Hesse, 2002, 359 p.

Comments are closed.