JOHN HOLMES 35 cm de talent PDF

JOHN HOLMES 35 cm de talent PDF

This is JOHN HOLMES 35 cm de talent PDF free of charge. Sync your files with the cloud! Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le.


John Holmes, sans doute le plus « grand » acteur pornographique américain, est né en 1944 sous le signe du désastre. Sans éducation solide, mais surtout dépourvu de toute morale et sans aucun sens éthique, ce sont bien ses 35 centimètres de talent et son instinct de la ruse qui vont dans un premier temps lui sauver la mise.
Holmes concentre dans sa biographie tout, absolument tout, ce que le « politiquement correct » d’aujourd’hui abjure et agonit : sexe débridé, prostitution, pornographie, usage et trafic de drogue, détournement de mineures, vols divers, crimes, complicité d’assassinat pour ne parler que des « péchés capitaux », auxquels il faut ajouter : mensonge, falsification, duplicité, trahison, escroqueries diverses, etc., etc. C’en est à ce point sidérant que Holmes, en plus d’être une véritable énigme, en devient presque attachant, tant il apparaît comme une victime déboussolée qui n’a jamais su à quel saint se vouer pour devenir homme. Il est mort du sida en 1988.

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Holmes, John Curtis Holmes, Johnny Holmes, Bigg John, Big John, John Rey, Johnny Wadd, John Sacre, Long John Wadd, Johnny Le Wadd, Jacques B. Holmes doit aussi sa notoriété à son implication dans l’affaire des meurtres de Wonderland, en 1981. Wadd—The Life and Times of John C. Holmes est né John Curtis Estes de Karl Estes et Mary Barton. Il n’a pratiquement pas connu son père, un ouvrier des chemins de fer alcoolique qui a abandonné sa famille alors que John n’était encore âgé que de quelques mois. Sa mère, une protestante baptiste, allait régulièrement au temple de Milport avec ses enfants.

En 1946, elle épouse un certain Harold Edouard Holmes et change le nom de famille de ses enfants en Holmes. Holmes est lui aussi alcoolique : il rentre régulièrement ivre à la maison, trébuchant et vomissant parfois même sur les enfants. Avant que John atteigne l’adolescence, Bowman se met à le battre régulièrement. L’adolescent rend néanmoins régulièrement les coups et bat Bowman en le faisant tomber de l’escalier. John fugue à l’âge de 16 ans et, après plusieurs jours passés dans les rues, revient chez lui pour annoncer à sa mère son intention de tuer son beau-père s’il devait retourner dans la demeure familiale. John Holmes était à l’industrie du porno ce qu’était Elvis au rock ‘n’ roll. Il était tout simplement Le Roi.

Comments are closed.