L’échelle de foi: Simples propos sur la foi PDF

L’échelle de foi: Simples propos sur la foi PDF

Your web browser may be malfunctioning. Your internet connection may be unreliable. For more information l’échelle de foi: Simples propos sur la foi PDF the W3C website, see the Webmaster FAQ.


Dans ce petit ouvrage, Mgr Albert Rouet nous offre des pages lumineuses sur le coeur de la foi chrétienne.

Le Conseil d’État comprend 231 membres en activité et 408 agents. Comment sont recrutés les membres ? Et les agents du Conseil d’État ? Découvrez la justice administrative en France, son organisation et ses métiers. Informations contentieuses et actualités du Conseil d’État. Pourvu que je ne parle en mes écrits, ni de l’autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni des corps en crédit, ni de l’opéra, ni des autres spectacles, ni de personne qui tienne à quelque chose, je puis tout imprimer librement, sous l’inspection de deux ou trois censeurs . Ce constat ne souffre aujourd’hui aucune contradiction sérieuse.

Mais c’est sans doute cette évidence même qui justifie le thème de ce colloque. Car si le constat est simple, les conséquences qu’il implique, les enjeux qui s’y attachent et les réponses qu’il appelle sont moins évidents à appréhender. I – Internet, en facilitant l’exercice de la liberté d’expression, a fait émerger des enjeux et des risques nouveaux qui sont, en l’état, régulés par le régime juridique applicable aux médias traditionnels. L’usage d’internet s’exerce dans certains cas au détriment de la garantie des droits et de la sauvegarde de l’ordre public. Le droit au respect de la vie privée et familiale est l’exemple topique des risques dont l’ampleur a été accrue par le développement d’internet. Internet et la liberté d’expression décuplée qu’il permet peuvent aussi accroître les risques d’atteinte à l’ordre public.

D’une part, ils augmentent le risque de diffusion de contenus illicites, tels que ceux incitant à la haine raciale, à la discrimination et à la violence. C’est d’ailleurs ce qu’a relevé la Cour européenne des droits de l’homme dans l’arrêt Delfi AS c. Le développement d’internet, parce qu’il catalyse l’exercice de la liberté d’expression, engendre ainsi de nouveaux risques qui interrogent l’équilibre traditionnel, qu’expriment les dispositifs constitutionnels, législatifs et jurisprudentiels existants, entre la liberté d’expression et ses limites. Eu égard à l’importance de la liberté d’expression dans une société démocratique, l’équilibre actuel est délibérément et justement favorable à cette liberté. La libre communication des pensées et des opinions est , nous dit la Déclaration française des droits de l’homme et du citoyen,  un des droits les plus précieux de l’Homme . Cependant, la protection dont jouit la liberté d’expression ne peut en garantir un exercice sans limites.

2 de la Convention européenne des droits de l’homme invite en effet à concilier la liberté d’expression avec les autres droits ou libertés, tels que la protection du droit au respect de la vie privée et la sauvegarde de l’ordre public. Alors que le régime juridique actuel résulte principalement de l’application au numérique, avec quelques adaptations, de principes qui étaient déjà applicables à la presse ou aux médias audiovisuels classiques, la spécificité du moyen de communication numérique, les enjeux et l’ampleur des risques qu’il soulève nous interpellent sur la nécessité de développer un cadre juridique plus spécifiquement adapté. Les enjeux liés à l’exercice de la liberté d’expression sur internet doivent, en premier lieu, faire l’objet d’une réponse coordonnée aux niveaux européen et mondial. La transformation numérique est, à l’instar des droits fondamentaux ou des marchés financiers, une réalité transfrontalière et globalisée dont les acteurs se distinguent par leur forte extranéité.

Comments are closed.