L’Année d’Apollinaire PDF

L’Année d’Apollinaire PDF

Sidoine Apollinaire, gravure conservée à la bibliothèque du patrimoine de Clermont-Ferrand, Overnia. Inscription évoquant Sidoine Apollinaire dans l’église Saint-Sidoine d’Aydat. L’Année d’Apollinaire PDF Apollinaire naît en 430 à Lyon dans une famille de notables gallo-romains.


Le 2 janvier 1915, l élève-brigadier artilleur Apollinaire quitte les bras de Lou avec laquelle il a passé sa permission de fin d année à Nice. Dans le train qui le ramène à sa caserne de Nîmes, il rencontre une jeune femme, Madeleine, qui, elle, retourne à Oran où elle vit. Quand il part sur le front de Champagne au début du printemps, sa liaison avec Lou se distend et il écrit à Madeleine. Cette année 1915 se déroulera sur le front de la guerre où l artilleur va bientôt devenir fantassin et sur le front de l amour entre deux femmes qui sont inspiratrices et pour lesquelles il écrira des poèmes qui sont parmi les plus beaux de son oeuvre. A la fin de l année, il fera le voyage à Oranpour rejoindre Madeleine avec laquelle il s est fiancé. Jacques Ibanès a découvert le poète lorsqu il était adolescent et depuis lors sa route n a cessé de croiser cette oeuvre qu il confronte au miroir de ses propres souvenirs, avec en filigrane la présence du prmier conflit mondial que lui racontaient ses grands-parents et ses voisins au temps de sa petite enfance. –

Nourri abondamment par les vers d’Ovide et de Virgile, il s’impose rapidement comme l’un des poètes les plus fameux du siècle. Son talent devient particulièrement recherché par les personnalités officielles les plus illustres. Représentation de saint Sidoine Apollinaire, église d’Aydat. La fortune ne favorise cependant pas durablement le poète gallo-romain puisque son champion Avitus est vaincu à Plaisance par les forces conjuguées de Majorien et du gotho-suève Ricimer.

Nouvel empereur en 457, Majorien se montre pourtant clément envers Sidoine et choisit de profiter d’une plume aussi demandée. Là encore, la félicité n’est que de courte durée puisque Ricimer, avec lequel Majorien était associé, fait assassiner l’empereur pour en installer un autre plus docile : Libius Severus. En récompense, le poète est nommé préfet de Rome pour l’année 468. Son séjour dans l’Urbs n’est pourtant pas à la hauteur de ses espérances. Depuis la prise de Carthage par les Vandales de Genséric en 439, Rome n’est plus en effet approvisionnée en blé africain et peine à nourrir sa population. Après un an seulement, Sidoine retourne en Gaule. Là encore, Sidoine se retrouve exposé à la polémique puisqu’il s’engage dans la défense de son ami Arvandus, à qui il est reproché d’avoir exhorté le roi wisigoth Euric à attaquer l’empereur Anthémius.

La condamnation du traître, auquel est associé Sidoine, contribue à faire du panégyriste un infréquentable notoire. Auvergne en tant que bastion romain. Pourtant, le poète est immédiatement pressenti pour remplacer Eparchius comme évêque de Clermont en 470. La ville tombe aux mains des Wisigoths et Sidoine Apollinaire se retrouve une nouvelle fois dans une position très inconfortable. La fin de sa vie est plus discrète et plus éloignée du tumulte politique où sa naissance l’avait placé.

Sidoine Apollinaire meurt en 486 âgé d’environ 56 ans. L’œuvre de Sidoine explicite également les changements d’un monde en mutation, ni tout à fait romain, ni tout à fait médiéval. Son témoignage est donc multiple : à la fois littéraire, social, philosophique et politique. Poète raffiné et mondain, Sidoine Apollinaire demeure profondément attaché à l’ancienne culture romaine. Théologiquement simple, Sidoine se montre assez peu concerné par les questions religieuses, chose assez rare parmi les intellectuels du Bas-Empire. Sidoine Apollinaire paraît incarner avec justesse toutes les contradictions propres à la fin du monde romain. Sidoine de garder contact avec les belles lettres entre 469 et 482.

Destinée à la publication, cette correspondance est donc loin de se rapprocher de la correspondance  courante . Sidoine Apollinaire, Tome I : Poèmes, Paris, Les Belles Lettres, coll. Texte établi et traduit par A. Livres I-V, Paris, Les Belles Lettres, coll. Livres VI-IX, Paris, Les Belles Lettres, coll. 5 novembre 430 et mort le 21 août 488. On ignore sur quoi ils se fondent.

La mort d’un évêque est sans doute enregistrée, mais la naissance à cette époque est plus difficile à obtenir. Voir  Saint Sidoine Apollinaire  sur Nominis. Desgranges, Les Apollinaires : Histoire d’une famille gallo-romaine pendant trois siècles, Paris, Hachette, 1948, p. Loyen, Sidoine et l’esprit précieux en Gaule aux derniers jours de l’empire, Paris, Les Belles Lettres, 1943, p.

Comments are closed.