L’Inde : Du XVIIIe siècle à nos jours PDF

L’Inde : Du XVIIIe siècle à nos jours PDF

Dossier pédagogique réalisé l’Inde : Du XVIIIe siècle à nos jours PDF Caroline Duke, PDF, 26 p. No et moi, Dossier d’accompagnement pédagogique, PDF, 8 p.


L’Inde est un pays immense, de plus de 3,2 millions de kilomètres carrés, soit six fois la France. En 2050, plus d’un être humain sur cinq sera indien. Pourtant, que savons-nous de ce pays ? Ses religions nous semblent parfois étranges : des hindous souffrent de la faim mais refusent de manger de la vache ! Les adeptes du jaïnisme ne doivent pas tuer le moindre animal, même le plus petit des insectes ! La société indienne est divisée selon un ordre très strict, le système des castes, qu’il nous est difficile d’imaginer et de comprendre. Voici neuf récits passionnants pour approcher et comprendre ce pays lointain, dont la richesse provient d’abord de la merveilleuse diversité de ses habitants.

No et moi, Dossier pédagogique du roman réalisé par Patrice Ruellan, PDF, 64 p. La tête en friche – Dossier pédagogique, Word, 12 p. Dossier pédagogique réalisé par Maryse Inyzant, PDF, 34 p. Dossier pédagogique rédigé par Marie Basuyaux et Vital Philippot, PDF, 22 p. Les femmes du sixième étage – Dossier par VENDOME PRODUCTION, PDF, 24 p. Dossier de la Mairie de Paris, PDF, 42 p. La rafle – Dossier pédagogique, PDF, 8 p.

Dossier pédagogique réalisée par Jean-Michel DUCROT, PDF, 9 p. Je vais bien, ne t’en fais pas – Dossier pédagogique de Karen Van de Putte, PDF, 7 p. Dossier réalisé par Arnaud Leroux, PDF, 29 p. Dossier pédagoqique réalisé par Robert Angéniol du CAVILAM, PDF, 13 p.

Dossier contre le racisme et les discriminations, La Ligue de l’enseignement 2008, PDF, 26 p. Dossier réalisé par Arnaud Leroux, PDF, 25 p. Dossier réalisé par Arnaud Leroux, PDF, 26 p. Dossier réalisé par Alice Mennesson, PDF, 28 p. Dossier réalisé par Colette Sarrey, PDF, 29 p. Dossier réalisé par Pierre Gericke, PDF, 20 p. 2012 :Faire connaître les littératures d’Afrique subsaharinne, FDS 30, nov.

Américains entre le début du XVIe et la fin du XIXe siècle. Elle a permis au Nouveau Monde et aux économies européennes de se développer rapidement. 4 Remettez les phrases dans le bon ordre: exercice 1, exercice 2. Le commerce triangulaire est le terme attribué au commerce des esclaves à partir du 17e siècle. Deuxième étape – sens Afrique-Amériques : Le navire repart, les cales pleines de ces centaines d’esclaves entassés comme du bétail pour la traversée de l’Atlantique vers les îles d’Amérique. Auparavant ces esclaves ont été acheminés par des négriers africains jusqu’aux côtes. Troisième étape – sens Amériques-Europe : Après la vente des esclaves le navire ne repart jamais à vide, l’argent servant à l’achat de produits locaux agricoles qui ont été cultivés par les esclaves et sont destinés à la vente en Europe.

La majorité des esclaves venaient d’Afrique de l’Ouest. La violence morale commençait tout d’abord par le déracinement . On arrache les esclaves à leurs tribus et leurs habitations pour les transporter vers des lieux inconnus. Ensuite on anéantit leur identité par le changement du nom. Souvent on ne leur attribuait qu’un simple surnom.

Au point du jour trois coups de fouet sont le signal qui les appelle à l’ouvrage. Chacun se rend avec sa pioche dans les plantations où ils travaillent presque nus, à l’ardeur du soleil. La violence physique s’exprimait dans les mauvaises conditions de vie et de travail, sans oublier la sous-alimentation. Les châtiments et la répression pouvaient se présenter sous différentes formes : le fouet, les brûlures, les mutilations, l’enchaînement, la peine de mort. Par conséquent l’espérance de vie d’un esclave travaillant sur les plantations était courte, elle s’élevait à environ quinze ans. Les familles étaient souvent disséminées, leurs membres étant vendus dans des plantations séparées. La traite des noirs a eu des conséquences graves en Afrique.

Comments are closed.