L’intégration africaine en question PDF

L’intégration africaine en question PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche La littérature africaine, et principalement la littérature subsaharienne, a la spécificité de se nourrir abondamment de l’oralité. L’intégration africaine en question PDF de Livre des morts des Anciens Égyptiens. Inscriptions coptes et arabes dans une église du Vieux Caire. Stèle montrant l’alphabet phénicien, Tophet de Carthage, Tunisie.


L’intégration africaine est apparue comme une volonté politique tendue vers la réalisation concrète de l’unité politique, économique et culturelle du rêve d’une Afrique nouvelle dont le panafricanisme avait balisé le chemin. Cinquante ans après les indépendances, on peut réaliser que les puissances extérieures ont sapé les bases du panafricanisme. La politique de l’aide publique au développement procède d’une volonté manifeste de diviser l’Afrique et constitue une habile distraction pour retarder la prise en main de leur destin par les Africains.

Article détaillé : Littérature de l’Égypte antique. La littérature de l’Égypte antique s’écrit en égyptien ancien pendant plusieurs siècles, de l’époque pharaonique jusqu’à la fin de la domination romaine. Aujourd’hui, cette langue survit avec la langue copte, qui est restée la langue liturgique de l’Église copte. La pierre de Rosette est la clé de la redécouverte de l’égyptien ancien, dont la connaissance était perdue depuis la fin de l’époque romaine. Il s’agit d’un fragment de stèle en granodiorite qui montre le même texte en hiéroglyphes, en écriture démotique et en alphabet grec. Parmi les œuvres les plus connues, on trouve le livre des morts des Anciens Égyptiens, les Textes des pyramides, et le livre de la vache et du ciel.

La civilisation carthaginoise fut un grand empire à l’emplacement de la Tunisie actuelle. Sa littérature disparait après les guerres puniques, avec la destruction des bibliothèques de Carthage. Pendant la dynastie des Ptolémées, alors que l’Égypte est une colonie grecque, la bibliothèque d’Alexandrie devient la plus célèbre bibliothèque de l’Antiquité. Après les guerres puniques, Rome est le pouvoir principal en Afrique du Nord. L’Afrique romaine produit plusieurs œuvres littéraires en latin. Père de l’Église catholique était probablement le latin. Pendant le Moyen Âge, les universités musulmanes protègent plusieurs textes grecs et latins traduits en arabe.

Sans cette préservation en Afrique, il est probable que plusieurs œuvres auraient disparu. L’Éthiopie possède une très ancienne tradition littéraire, utilisant le système d’écriture guèze, remontant à son époque axoumite. La littérature ancienne, dominée par l’enseignement religieux, est essentiellement morale dans son contenu. La famille des langues berbères comprend tamazight, chleuh, kabyle, rifain, chaoui, chenoui et d’autres. 1980, plusieurs berbèrophones en Kabylie et à Alger manifestent pour l’officialisation de la langue tamazight en Algérie. Ibn Battûta, un explorateur marocain célébré pour ses récits de voyages.

Article détaillé : Littérature de langue arabe. Avec la conquête musulmane d’Égypte et du Maghreb à partir des années 600, il y a une diffusion de la langue arabe en Afrique. Parmi les écrivains d’expression arabe, les plus célèbres sont l’explorateur médiéval marocain Ibn Battûta et l’historien tunisien Ibn Khaldun. En Afrique de l’Ouest, la littérature est souvent orale et transmise par les griots. Les griots suivent une formation spécialisée et parlent des langues nigéro-congolaises.

Comments are closed.