L’interprète dans les conférences internationales : Problèmes de langage et de communication PDF

L’interprète dans les conférences internationales : Problèmes de langage et de communication PDF

Fermer Nos newsletters Cette fenêtre pour vous rappeler qu’en vous abonnant l’interprète dans les conférences internationales : Problèmes de langage et de communication PDF nos newsletters Programme ou Info Relais, vous vous tenez au courant de tout et nous apportez votre soutien. La vocation de cette association est de favoriser le questionnement de l’être, de célébrer le vivant et l’art, de promouvoir l’éthique et l’écologie, de partager les sagesses des différentes traditions, de mettre en lien la physique et la métaphysique à travers l’organisation d’un programme annuel de stages, de conférences, de films et d’ateliers.


Elle organise dans ce but, festivals, conférences, ateliers, stages et voyages. Elle est également devenue au fil du temps un réseau de plus de 10 000 contacts et fait paraitre vos annonces sur sa plate-forme d’envoi et sa page relais d’infos. Merci de nous envoyer vos idées, vos projets, vos compétences. Dites-nous ce que vous aimeriez prendre en charge pour nous rejoindre.

Merci de nous aider à nous organiser en trouvant les moyens d’autofinancement qui pourront porter ces projets qui nous tiennent à cœur. L’occasion de nous retrouver tous et faire la fête ! Cet ensemble de percussions unique au monde invente une musique qui « s’écoute » et « se regarde ». Une performance scénique insolite et surprenante qui fait palpiter petits et grands, écarquiller les yeux et battre les coeurs !

C’est avant tout un concept, un mouvement musical. Leur philosophie est simple : «Chercher la musique que tout le monde peut partager avec son cœur ». Musique de la nature, de la terre, de l’eau, du vent. C’est à Tokyo que MAKOTO YABUKI, d’origine japonaise, fonde le premier Bamboo Orchestra composé de douze musiciens. A son arrivée à Marseille en 1993, lors de sa résidence artistique à la Friche La Belle de Mai, il reconstruit ses impressionnantes structures sonores, et s’entoure de musiciens percussionnistes de la région pour faire résonner l’instrumentarium en bambou.

Comments are closed.