L’Ouest américain: Réalités et mythes PDF

L’Ouest américain: Réalités et mythes PDF

Carte mettant en valeur les États concernés. Sa définition a évolué avec le temps, puisque la population de l’époque moderne a colonisé les terres intérieures en se dirigeant vers l’océan Pacifique. L’Amérique mythique des montagnes Rocheuses, où s’l’Ouest américain: Réalités et mythes PDF les tribus amérindiennes et les pionniers venus fonder les États-Unis est à jamais symbolisée, dans la mémoire des peuples, par des déserts rouges à perte de vue et des montagnes sculptées par l’érosion. Un paysage emblématique de l’Ouest américain : Monument Valley.


La géographie physique de l’ouest américain s’organise en grandes bandes méridiennes, que l’on peut décrire rapidement d’est en ouest : à l’ouest du Mississippi se trouvent des régions de plaines, marquées par un climat continental dans sa partie nord. En allant vers la côte du Pacifique, l’altitude s’élèvent d’abord dans les Hautes Plaines. Situées à l’ouest des Grandes Plaines, elles constituent un piémont qui marque une transition vers les Montagnes Rocheuses. Les montagnes Rocheuses constituent une chaîne de montagnes élevées à l’ouest des Grandes Plaines et des Hautes Plaines. Elles se décomposent en plusieurs sous-ensembles parallèles et d’extension méridienne. Rocheuses se trouvent des hauts plateaux disséqués par des cours d’eau tumultueux : le plus célèbre est le plateau du Colorado, au sud, dont la vallée encaissée forme le Grand Canyon.

Au nord, le plateau de la Columbia, connaît des hivers neigeux. La Sierra Nevada est une chaîne de sommets élevés qui domine l’est de la Californie et qui borde le Grand Bassin sur environ 700 kilomètres. La Sierra Nevada est une véritable barrière rocheuse et enneigée une bonne partie de l’année. La plaine de Californie, appelée aussi la Vallée Centrale est un vaste espace plat et fertile, long d’environ 600 km.

La région comprend plusieurs grabens comme celui de la rivière Russe. Le littoral est très découpé et ponctué de fjords. Les chaînes côtières bordent le golfe d’Alaska et font partie de la ceinture de feu du Pacifique. Blancs : les Indiens des Plaines y sont relativement peu nombreux et vivent en groupes dispersés et nomades.

Comments are closed.