La Démence sénile du capital : Fragments d’économie critique PDF

La Démence sénile du capital : Fragments d’économie critique PDF

Si toi y’en a profiter de la high tech, moi y’a en crever ! Vers la Démence sénile du capital : Fragments d’économie critique PDF fin de la malédiction des ressources ?


Ce livre est dédié à tous ceux qui gardent en tête la volonté de refuser que le monde devienne définitivement une marchandise mais qui sont déroutés par l’énorme pression qu’exerce le libéralisme, cette idéologie omniprésente qui justifie la politique violente du capitalisme. A tous ceux-là ce livre propose de découvrir sans s’ennuyer les concepts nécessaires pour mener la critique des rapports sociaux soumis à la loi du profit. Parmi ces concepts, il en est un qu’il faut sans cesse rappeler et qui sert de fil conducteur à ce livre : seul le travail produit la valeur qui est ensuite répartie, mais mal, puisque le capital s’en approprie la meilleure part. Le capitalisme est en passe de réaliser son rêve le plus dément : transformer totalement les rapports de propriété sur la planète, de telle sorte que la moindre activité humaine, la moindre ressource matérielle ou intellectuelle, deviennent des marchandises, c’est-à-dire des occasions de profit. Avec évidemment la volonté de rendre la chose irréversible. Au nom de l' » ouverture à la concurrence  » et de la  » liberté des échanges « , se prépare un mode de vie insoutenable socialement et écologiquement parce que les richesses seront accaparées par une minorité tandis que la majorité subira une exploitation accrue, parce que les services publics auront disparu, parce que tout le savoir aura fait l’objet de brevets et parce que la gestion des écosystèmes, de l’air et de l’eau aura été privatisée. Le capitalisme n’a donc plus de projet humain pour l’humanité. Il était dément, il est devenu sénile. Ce livre rassemble des textes courts et incisifs, destinés à fournir aux citoyens et aux travailleurs engagés dans une lutte pour un monde solidaire des éléments de compréhension du capitalisme dont les transformations récentes sont la cause directe des dérèglements planétaires de tous ordres : économiques, sociaux, politiques et écologiques. Il veut être un outil de formation et d’éducation accessible à tous. Pour cela il entend renouer avec la critique de l’économie politique et ainsi démystifier la vision libérale de la société selon laquelle des  » lois  » économiques incontournables s’imposeraient aux hommes. L’avenir reste ouvert, pour peu qu’on ne craigne pas de penser un après-capitalisme.

L’île Nauru illustre à merveille l’incommensurable connerie humaine. En une trentaine d’années, cette île qui regorgeait de phosphates a été littéralement pillée et détruite, pendant que l’on citait cette île en exemple, pour la raison que chacun de ses natifs roulait en Rolls-Royce ! Maintenant, les habitants sont obligés de les pousser ! La notion de ressources naturelles s’applique généralement aux ressources que l’homme utilise pour alimenter ses activités économiques, essentiellement agricoles et industrielles. Parmi ces ressources, on distingue les ressources non renouvelables.

Les métaux, les minerais, les minéraux, les métalloïdes, les pierres précieuses, les combustibles fossiles, les matières fissibles, l’uranium, sont des ressources non renouvelables qui ont été mises en place au cours des temps géologiques et qui sont extraites jusqu’à épuisement des gisements. Un deuxième type de ressources non renouvelables est constitué par les surfaces cultivables, les sols fertiles, les écosystèmes qu’ils supportent et la biodiversité qui les caractérise. La stérilisation des sols, leur érosion, la disparition d’un habitat, d’une biocénose ou plus simplement d’une espèce est une perte irrémédiable que ce soit à l’échelle locale, régionale, à l’échelle de l’écozone ou à celle de la planète. Souvent, on pense que ces ressources peuvent être consommées sans compter puisqu’elles se renouvelleraient. La question essentielle qui doit être posée est d’abord du cycle de renouvellement.

Comments are closed.