La perversion : Renverser le monde PDF

La perversion : Renverser le monde PDF

En psychanalyse, la perversion narcissique constitue à la perversion : Renverser le monde PDF fois une pathologie relationnelle et un mécanisme de défense qui consiste en une survalorisation de soi-même aux dépens d’autrui qui a été théorisé par Paul-Claude Racamier. Il ne s’agit donc pas pour lui de décrire une entité clinique psychiatrique ni psychanalytique mais un  mouvement pervers narcissique  à partir des notions psychanalytiques de perversion et de narcissisme. La pensée de la notion a précédé sa formalisation. On s’attachera dans ce rapport à montrer que la schizophrénie s’organise de manière aléatoire le long du trajet qui va de la psychose aiguë à la perversion narcissique.


 » C’est le monde à l’envers  » est une expression, parmi d’autres, qui peut désigner une parole malintentionnée ou une action malveillante. Fascination, mystification et séduction font partie de la panoplie du personnage retors, habile à jongler avec les mensonges. Parfois, l’influence va jusqu’à mettre l’autre sous emprise… Qu’est-ce que la perversion ? La question intrigue. Elle provoque violences et rejets… Partant d’exemples de la vie courante, de films ou de romans, l’auteur explicite ce que recouvre cette notion très vaste, appréhendée de façon variée et complémentaire par de nombreux psychanalystes depuis Freud. La perversion se révèle être une configuration très particulière, un faisceau trouble, un ensemble d’interactions – parfois invisibles – qui fait système. Pour autant, la perversion n’est pas une fatalité ! Il est possible de choisir de s’en libérer.

Le titre du chapitre peut là encore être noté :  De plusieurs constantes psychotiques, où l’on oppose l’anticonflictualité des schizophrènes à l’intraconflictualité des névroses . Il y chemine dans la déconstruction psychique puis la reconstruction en ce qui fait plaisir. Il rappelle l’utilisation préalable de cette terminologique par lui-même, aussi par P. Dans la psychose les mots sont surinvestis à la place des objets, mais dans la perversion narcissique, c’est la parole qui est surinvestie au détriment des êtres. Et ce n’est pas, comme dans la psychose, la réalité qui est surinvestie, c’est la vérité.

Pour eux un mensonge réussi compte comme une vérité. C’est que la perversion narcissique est loin d’être une affaire individuelle : c’est une affaire collective, et à partir du moment où les espaces psychiques sont transgressés, nous savons que tous les débordements sont possibles. Pareillement, le mouvement pervers est loin d’être une affaire intrapsychique. Racamier qui précise  Il n’y a rien à attendre de la fréquentation des pervers narcissiques, on peut seulement espérer s’en sortir indemne. La perversion narcissique est une notion psychanalytique, issue de l’association de deux notions freudiennes, perversion et narcissisme, et c’est dans ce cadre que Racamier propose cette représentation.

Comments are closed.