Le journal de ma grossesse PDF

Le journal de ma grossesse PDF

Big pharma pour la surveillance santé des élèves! L’Etat vise maintenant les familles qui font l’école à domicile. Nombre de ces familles ne respectent pas la totalité le journal de ma grossesse PDF calendrier vaccinal du CDC. Certaines familles essayent d’échapper à tous les vaccins.


Ce journal offre un espace pour enregistrer vos souvenirs, vos symptômes et / ou des photos de la grossesse. Ce journal contient quelques belles images.

Le HF 272 est la directive la plus intrusive de cet Etat vaccinal. Les districts scolaires «organisent des visites trimestrielles à domicile en matière de santé et de sécurité » pour les enfants du district et peuvent engager les forces de l’ordre si les parents ne donnent pas leur consentement. Si les parents ne donnent pas leur consentement, le district peut alors obtenir du tribunal pour mineurs une clause qui leur permettrait d’entrer de force dans le foyer et de procéder à leurs observations et entretiens. En Oregon, les législateurs veulent imposer le respect du calendrier vaccinal dès que les parents ramènent leur nouveau-né de la maternité ou de l’hôpital.

Ces projets de loi intrusifs donnent un aperçu de la voie que l’Etat autoritaire s’apprête à prendre pour forcer les gens à obéir et à se conformer aux exigences vaccinales. 10 ans après le H1N1, l’Etat belge recommande 6 millions de vaccins pandémiques! La ministre de la santé veut préparer notre pays à une épidémie mondiale de grippe. Maggie De Block annonce que la Belgique va participer à un marché public européen. En 2009, plus de 70 pays à travers le monde doivent faire face à une pandémie grippale. Le virus AH1N1 fait près de 17.

Notre pays n’est pas épargné : 17 belges sont mortellement touchés. Depuis trois ans, une quinzaine de pays européens se sont regroupés pour lancer un appel d’offre à plusieurs firmes pharmaceutiques. Objectif: obtenir la garantie qu’elles puissent fournir des vaccins à temps. Maggie De Block, ministre de la santé: « On s’est inscrit dans ce projet Européen de fourniture de vaccins, ce qui nous permettra d’obtenir 6 millions de vaccins en cas de pandémie de grippe ».

La Belgique va débourser deux millions d’euros par an pendant 4 ans, pour avoir l’assurance d’obtenir ces vaccins. Un budget important, mais une assurance nécessaire pour certains experts. Yves Van Laethem, président section vaccin au conseil supérieur de la santé: « C’est permettre surtout d’assurer notre sécurité sanitaire, et comme c’est les firmes pharmaceutiques qui font les vaccins, il n’y a pas d’autre solution. La grippe pandémique n’est pas une grippe saisonnière. La dernière épidémie remonte à 2009. Notre pays peut décider dans 4 ans de renouveler le contrat, ou d’y mettre fin.

L’OMS avait modifié ses critères de pandémie en 2009, très peu avant que la fausse pandémie ne soit déclarée et les vaccins décrétés indispensables et « salvateurs ». En tant que nation, nous ne pouvons plus prétendre que nos Agences de confiance protègent nos enfants. Il est temps de demander des comptes aux Agences fédérales. Le procès intenté par l’avocat du Centre de Défense pour la Protection Santé des enfants, Robert F.

La réponse succincte de la FDA : « Nous ne possédons aucun enregistrement qui corresponde à vos demandes. Les fabricants de vaccins contre la grippe et le Tdap mettent en garde contre leur utilisation par les femmes enceintes, car leur sécurité n’a jamais été établie. Les réglementations de la FDA interdisent formellement aux sociétés pharmaceutiques de commercialiser des produits destinés à des utilisations « non autorisées ». Les études d’innocuité à long terme n’ont pas été conçues pour détecter les lésions fœtales liées au vaccin, mais l’étude Kaiser menée en 2017 auprès de 45. Les données du CDC montrent que les femmes qui ont reçu certains vaccins antigrippaux de 2010 à 2012 avaient 7,7 fois plus de risques de fausses couches que les femmes n’ayant pas reçu ces vaccins. Le Président du CHD, Robert F.

Comments are closed.