Le Lama Blanc Vol. 3: Les Trois oreilles PDF

Le Lama Blanc Vol. 3: Les Trois oreilles PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le lama appartient à la famille des camélidés, leur sous-continent d’origine est l’Amérique du Nord. Le le Lama Blanc Vol. 3: Les Trois oreilles PDF a eu un rôle social et religieux. Les premiers écrits concernant le lama le comparent généralement au mouton.


Un enfant européen, né sur les hauteurs du Tibet, cache en lui la réincarnation d’un personnage millénaire et mystérieux. Série empreinte de spiritualité, Le Lama blanc est un best-seller qui a marqué plusieurs générations de lecteurs. Le récit âpre et violent, de l’apprentissage de celui qui deviendra le grand Lama, et dirigera son peuple. Bess et Jodorowsky font voguer cette saga fantastique entre magie et réalité, violence et poésie, illusion et tradition.

Pourtant, on s’aperçut très vite de sa parenté avec le chameau, et donc avec les camélidés. Dans la mâchoire supérieure on trouve un inciseur pointu et aiguisé au bord de la prémaxillaire, suivi d’une véritable canine pointue, incurvée et de taille moyenne sur la partie antérieure de la maxillaire. Le crâne ressemble généralement à celui du chameau, sa taille plus réduite expliquant la cavité crânienne et les orbites relativement plus développées et les cloisons crâniennes plus modestes. Les os nasaux sont plus courts et plus larges, rejoints par la prémaxillaire.

Les oreilles sont plutôt longues et arrondies. Il n’y a pas de bosse dorsale. Les pieds sont proches, les doigts de pieds sont plus séparés que chez les chameaux, et possèdent chacun leur voûte plantaire distincte. Dans les caractéristiques structurelles essentielles, ainsi que dans l’apparence générale et leur comportement, tous les animaux de ce genre se ressemblent étroitement, et la question de savoir s’ils doivent être considérés comme appartenant à une, deux ou plusieurs espèces différentes a été la cause de nombreux débats et controverses chez les naturalistes. Reproduction : l’ovulation de la femelle est induite. Il n’y a donc pas, comme chez d’autres mammifères, de périodes de  chaleur  et la fécondation peut ainsi avoir lieu en toute saison, sous réserve du respect d’un cycle folliculaire.

La gestation dure généralement 11 mois mais peut en atteindre 13. Elle a lieu généralement en fin de matinée ou en début d’après-midi, la femelle restant en position debout. Cri du lama : le lama s’exprime par toute une gamme de sons, qui peuvent traduire la tristesse, la mise en garde de ses congénères contre un danger supposé, l’hostilité vis-à-vis d’un rival, voire la satisfaction sexuelle. Ce crachat est constitué, dans les cas graves, de régurgitations gastriques visqueuses, plus fréquemment, d’une sorte de nébulisation salivaire qu’il projette sur l’objet de sa colère.

Le lama est un animal qui rumine mais n’est pas classé parmi les ruminants. Le lama a pour habitude de faire ses selles à un seul endroit, contrairement à la chèvre qui essaime. Un troupeau de lamas blancs assiste au coucher du soleil dans le désert d’Atacama, près de San Pedro de Atacama, au Chili. Le lama apparaît fréquemment dans les arts des civilisations pré-colombiennes, principalement la culture des Moche et la civilisation inca. Dans la mythologie inca, le dieu Urcuchillay est représenté sous la forme d’un lama multicolore.

Comments are closed.