Les décorateurs des années 60-70 PDF

Les décorateurs des années 60-70 PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Avec Tippi Hedren et Rod Taylor dans les rôles principaux, le les décorateurs des années 60-70 PDF narre les attaques inexpliquées d’oiseaux de toutes espèces sur les habitants de la petite ville de Bodega Bay en Californie.


Les années 60 et 70 sont indissociables clans l’histoire de la décoration et du mobilier. Elles marquent un tournant radical clans un monde jusqu’alors confiné à des expressions nationales et élitistes. Tout éclate au début des années 60. La mode est a la fois d’inspiration anglo-saxonne, scandinave, italienne et française. Les genres se mélangent dans un désir effréné de vivre en symbiose avec son temps. Les progrès de la technologie accréditent la conviction d’une liberté conquérante de l’individu et suscitent des désirs inédits d’une nouvelle manière d’habiter, fût-ce clans des cellules de science-fiction. Les formes s’arrondissent, les sièges deviennent des tapis-sculptures qui permettent de se lover clans des univers chaleureux, ludiques et anticonformistes. Les couleurs et les ni )tifs décoratifs épousent l’éclat et les délires du Pop’ Art et du psychédélisme. L’espace d’habitation se transforme en rêve éveilléoù se mêlent un mobilier luxueux dans des matériaux inédits et des objets surprenants de toutes origines, associés, fait nouveau, à des meubles anciens. La fin des années 70 marque l’avènement d’une époque où la beauté et l’élégance classique cèdent le pas à une multitude d’expressions qui échappent à tout classement et à toute hiérarchie. L’heure du post-modernisme a sonné. Composé d’une longue introduction qui en donne une vision synoptique et de trente-deux monographies qui décrivent ses multiples visages, ce livre rend intelligible une période exceptionnellement créative et révèle à travers une abondante iconographie, souvent inédite, sa formidable richesse esthétique.

Melanie Daniels, une belle et riche jeune femme de San Francisco, rencontre l’avocat Mitch Brenner chez un marchand d’oiseaux. Brenner fait semblant de la prendre pour une employée et lui demande un couple d’oiseaux, des  inséparables  qu’il veut offrir à sa jeune sœur, Cathy. Le lendemain matin, Melanie se rend à l’appartement de Mitch avec un couple d’inséparables. Melanie loue un bateau et traverse la baie pour déposer discrètement la cage à la ferme des Brenner. Il prend sa voiture pour la retrouver au port. Alors que Melanie aborde le quai, un goéland fonce sur elle.

Il l’entraîne dans le restaurant pour la soigner. La mère de Mitch, Lydia, survient dans le restaurant. Elle se montre réservée à l’égard de Melanie, voire hostile. Mitch, avec malice, invite Melanie à dîner. Lydia est préoccupée par ses poules, qui refusent de manger.

Comments are closed.