Massif du Sancy et Artense PDF

Massif du Sancy et Artense PDF

CADEAUX AUX 300 PREMIERS INSCRITS ! Condat et emprunteront des chemins pour monter sur les plateaux de l’artense et du Cézallier. Cantalien, du Sancy et du Cézallier, vous accompagneront au fil du parcours. 14h le samedi 2 massif du Sancy et Artense PDF à partir de 7h30 le Dimanche 3 Février.


Pour le grand parcours, pas d’inscription possible le dimanche matin, merci de vous inscrire par Internet ou le samedi au plus tard. COUREURS, ACCOMPAGNANTS, VISITEURS, PENSEZ A VOUS INSCRIRE AU REPAS AVANT LE SAMEDI 27 JANVIER ! La randonnée arpentera des sentiers balisés et permettra aux petits et aux grands, en famille ou entre amis, de partager un moment convivial à leur rythme. 94 inscrits sur la rhuée blanche, 81 arrivées classées ! 90 inscrits sur le trail hivernal, 83 arrivées classées ! 166 PARTICIPANTS POUR LA 4ème EDITION DU TRAIL HIVERNAL DU HAUT CANTAL et 28 RANDONNEURS !

7 Février 2016 – 251 coureurs inscrits pour notre 3ème édition ! Merci à vous tous qui êtes venus de 24 départements différents pour participer à notre course, autour de Sylvain Court, champion du monde de Trail 2015, qui nous a également honoré de sa présence et qui a fait l’admiration de tous par son humilité. SOUVENIR 2015 : Merci à Jean-Michel Coursières pour cette video sympa ! Position du Massif central au centre-sud de la France et au carrefour de plusieurs zones climatiques : océanique à l’ouest, continentale à l’est et méditerranéenne au sud. En raison de la grande superficie du Massif central, de sa position de carrefour entre différentes zones climatiques et de sa variété géologique, celui-ci abrite une flore diversifiée. Dans les Cévennes, l’étage de plaine peut être qualifié d’ étage méditerranéen . Aspect de la plaine de Limagne avec ses petits sommets volcaniques.

C’est un niveau relativement peu présent dans le Massif central qui est avant tout un pays de hauts plateaux. Il est néanmoins bien représenté dans la plaine de Limagne ainsi que dans les bassins de Roanne et de Montbrison. Ce sont des espaces intensément cultivés qui laissent peu de place à la nature. En fait, seuls les quelques petits sommets volcaniques qui parsèment ici et là la Limagne revêtent un intérêt écologique surtout sur leurs versants sud où se développe une flore à affinité méditerranéenne. Dans les Cévennes, l’étage de plaine est l’étage méditerranéen : c’est la garrigue languedocienne où domine le Chêne vert. La vallée du Lot vers Mende.

Les versants ont été reboisés massivement en pins noirs. Ce niveau est plus souvent forestier que l’étage inférieur. Les arbres caractéristiques à cette altitude sont le Chêne sessile et le Chêne pédonculé surtout dans l’Ouest du massif. La flore qui accompagne ces espèces ligneuses n’est pas particulièrement remarquable : on retrouve là les fleurs des bois classiques comme le Muguet, l’Anémone sylvie, le Mélampyre des prés ou le Sceau de Salomon. Cévennes et le Vivarais jusqu’à une altitude d’environ 1 000 m. Les arbres sont limités à 5-6 m de hauteur en raison de la force des vents.

Comments are closed.