Miami, coral gables une ville-jardin en floride PDF

Miami, coral gables une ville-jardin en floride PDF

Unis, centre financier et culturel de niveau international, située dans le sud-est de l’État de Floride. 2017, ce qui en fait la seconde commune de Floride après Jacksonville et la 44e ville des États-Unis. Ville de loisirs et de distractions, c’est une station miami, coral gables une ville-jardin en floride PDF de renommée mondiale qui fait partie d’un chapelet de stations depuis Key West.


Le Grand Miami englobe de nombreuses communes qui lui prêtent une allure à la fois urbaine et rurale. Cette grande place portuaire est l’un des grands centres hispanophones des États-Unis autant par les puissants liens économiques de la Floride avec l’Amérique latine que par une importante minorité cubaine. Les premières traces de peuplement datent d’il y a environ 12 000 ans. Les Amérindiens Tequesta sont les habitants de la région à l’époque de l’arrivée des Espagnols : ils s’établissent sur les berges de la rivière Miami, surtout sur la rive nord. Miami vu par le satellite Spot. Juan Ponce de León, un conquistador espagnol, est le premier Européen à avoir visité la Floride. Il découvre la baie de Biscayne en 1513 et écrit dans le journal de bord qu’il a atteint Chequescha : il s’agit du premier nom enregistré de Miami.

C’est au début des années 1800 que les premiers colons européens, qui viennent pour la plupart des Bahamas, s’installent dans la zone. La région est touchée par la Seconde guerre séminole, un conflit qui fait rage de 1835 à 1842. Ravages de l’ouragan Andrew d’un quartier du nord de Miami en 1992. Miami connut son apogée dans les années qui suivirent la Première Guerre mondiale.

C’était l’époque des stars du cinéma, des grands hôtels et d’une prodigieuse activité immobilière. Durant les années 1920 la ville autorise les jeux d’argent et ne fait pas appliquer la Prohibition, ce qui entraîne un boom démographique, la population augmentant en quelques années de 30 000 à 200 000 personnes. Cependant un cyclone frappe la ville en 1926. La catastrophe, suivie quelques années plus tard par la Grande Dépression, interrompt le boom de l’immobilier. La ville relance cependant rapidement son économie grâce à l’industrie aéronautique. Au moment de la Seconde Guerre mondiale, les hauts fonctionnaires du sud de la Floride s’employèrent à convaincre le gouvernement fédéral d’établir des camps d’entrainement militaire à Miami et Miami Beach.

Abandonnant temporairement leur vocation touristique, les centres de villégiature se convertirent en de véritables bases militaires. L’arrivée au pouvoir de Fidel Castro à Cuba en 1959 fait affluer en une décennie un demi-million de Cubains dans le sud de la Floride, dont 250 000 à Miami, particulièrement dans le quartier de Little Havana. L’ouragan Andrew cause plus de 45 milliards de dollars de dégâts dans la région en 1992 : c’est l’une des catastrophes naturelles les plus destructrices que le pays a subies. Miami fut durement éprouvée par la récession économique qui s’empara du pays dans les années 1980. Miami est située à la même latitude que Taïwan, et la même longitude que l’Équateur. La ville s’étend sur une superficie de 143,15 km2, dont 92,68 km2 de terres émergées.

Comments are closed.