Micropolitiques PDF

Micropolitiques PDF

Le phénomène a été décrit par William H. Un mode de pensée dont les gens usent lorsqu’ils sont profondément impliqués dans un groupe uni, quand le désir d’unanimité des membres outrepasse leur motivation micropolitiques PDF concevoir d’autres solutions de façon réaliste. Le terme rappelle ceux utilisés par George Orwell dans 1984, tel que Doublepensée et Novlangue. Un exemple célèbre de cette définition est fourni par le paradoxe d’Abilene.


Oui, je crois qu’il existe un peuple multiple, un peuple de mutants, un peuple de potentialités qui apparaît et disparaît, s’incarne en faits sociaux, en faits littéraires, en faits musicaux. Il est courant qu’on m’accuse d’être exagérément, bêtement, stupidement optimiste, de ne pas voir la misère des peuples. Je peux la voir, mais… je ne sais pas, peut-être suis-je délirant, mais je pense que nous sommes dans une période de productivité, de prolifération, de création, de révolutions absolument fabuleuses du point de vue de cette émergence d’un peuple. C’est ça la révolution moléculaire : ce n’est pas un mot d’ordre, un programme, c’est quelque chose que je sens, que je vis, dans des rencontres, dans des institutions, dans des affects et aussi à travers quelques réflexions. » C’est ainsi que Félix Guattari se référait à ce qu’il entrevoyait au Brésil. Ce livre est une sorte de journal de bord écrit avec Suely Rolnik.

La pensée de groupe, prenant le pas sur la personnalité de l’individu, peut trouver son exutoire sous une forme souvent exacerbée, dans les effets de foule. La pensée de groupe se produit généralement lors de réunions de groupe où peuvent se prendre de  mauvaises  décisions ou des décisions  irrationnelles , alors que tout ou partie des individus du groupe aurait à titre personnel ou individuel pris une tout autre décision. Ce résultat paradoxal provient de ce que, dans une situation de pensée de groupe, chaque membre du groupe essaye de conformer son opinion à ce qu’il croit être le consensus du groupe, en vue d’aboutir à un accord global, en évacuant plus ou moins fortement certaines questions pourtant légitimes :  est-ce bien réaliste ? Chaque membre du groupe essayant de se rassurer en se persuadant que l’on est arrivé à une  sorte de compromis , pour lequel  tout le monde  a dû faire un effort et consentir des  concessions . L’illusion de l’unanimité : les dissensions internes sont cachées au groupe.

Les gardiens de la pensée : certains membres du groupe s’engagent activement à protéger le groupe de toute dissidence ou information contraire. Plusieurs mécanismes d’ordre pragmatique sont préconisés pour éviter l’emprise de la pensée de groupe. Pré-sélectionner une personne qui aura le rôle de s’opposer à toute suggestion présentée, aidant ainsi les différents membres du groupe à présenter leurs propres idées, et mettant en évidence les défauts de raisonnement des autres. Les points de vue négatifs ou dissonants peuvent ainsi être exprimés sans que l’individu soit identifié. L’existence d’autres groupes ou experts qui travaillent en parallèle sur le même problème. Les  Jeux d’acteurs , mis en évidence par Michel Crozier ou repérables par des méthodes telles que Mactor par exemple. La théorie des jeux, introduisant la segmentation de comportements différentiels en situation d’enjeux  ouverts  ou  fermés .

Decision-Making: A Psychological Analysis of Conflict, Choice, and Commitment, New York, The Free Press, p. Fiches en ligne sur Les Décisions absurdes, de Christian Morel : livres. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 12 mai 2018 à 11:00. Tombe de Félix Guattari au cimetière du Père-Lachaise. Proche de Jean Oury et de son frère Fernand, Félix Guattari a travaillé toute sa vie à la clinique de La Borde, haut lieu de la psychothérapie institutionnelle.

Article détaillé : Centre d’études, de recherches et de formation institutionnelles. 1977, pour le processus de re-démocratisation du Brésil à partir de 1979, etc. Félix Guattari a en particulier animé de 1977 à 1981 avec Giselle Donnard le Centre d’initiative pour de nouveaux espaces de liberté, collectif français d’extrême gauche. En 1981, le CINEL se divise sur la question de l’élection présidentielle. Alors que Félix Guattari soutient la candidature de Coluche, Yann Moulier appelle à voter pour François Mitterrand dès le premier tour.

Le CINEL disparaît avec l’arrivée du Parti socialiste au pouvoir, les militants s’investissant alors dans la création de Radio Tomate. C’est dans ce cadre qu’il a été l’un des promoteurs des radios libres. Félix Guattari participe ainsi en 1981 à la création de Radio Tomate. Jean et Paul Guattari, le fils de Louis Guattari.

Ce dernier, après avoir travaillé avec Pierre-François Lardet, le fondateur des chocolats Banania, fonde sa propre chocolaterie, Monbana. Félix Guattari ne croit pas qu’il soit possible d’isoler l’élément inconscient dans le langage ou de le structurer dans des horizons signifiants. Une cartographie de la subjectivité, pour avoir une portée analytique, doit selon lui se défaire de tout idéal de scientificité. Pour cela il faut accepter que la psyché est le résultat de composants multiples, hétérogènes. La singularité, la finitude est quelque chose qui est au cœur de notre existence. C’est une activité qui se veut non-modélisante, et qui est beaucoup plus sous l’égide d’un paradigme esthétique que d’un paradigme scientifique.

Il s’agit à chaque fois, dans une cure, de forger une œuvre singulière. Engagé dans les mouvements écologistes, comme en témoignent les partis pris de Mille Plateaux notamment, il appelle à une nouvelle gauche anti-productiviste. Il développe ainsi la notion d’ écosophie  dans son ouvrage Les trois écologies paru en 1989. Penseur engagé, il se présente sur la liste des Verts aux élections régionales de 1992 en Île-de-France mais meurt la même année.

Stéphane Nadaud, Paris, Les Prairies ordinaires, 2012. Essais de schizo-analyse, Paris, Éditions Recherches, 1979. Monde en cours , préface de Liane Mozère, La Tour d’Aigues, 2011. Paris, Les Prairies ordinaires, préface de François Cusset, 2009. Paris, Lignes, avec la postface à l’édition américaine de 1990 de Toni Negri, 2010.

Renaud Barbaras, Paris, Les empêcheurs de penser en rond, 2007. Les trois écologies, Paris, Galilée, 1989. La philosophie est essentielle à l’existence humaine, entretiens avec Antoine Spire, Michel Field et Emmanuel Hirsch, La Tour-d’Aigues, Éd. Pascale Criton,  Ars Anima, pour une sensibilité du réel , dans Chimères, no 25, 1995.

Sande Cohen,  Pour une lecture de La révolution moléculaire , dans Chimères, no 29, 1996. Sébastien Schifres,  Entretien avec Yann-Moulier Boutang , mai 2004. Gilles Deleuze et Félix Guattari : territoires et devenirs , dans Le Portique, no 20, 2007. De nombreux sites sont consacrés à Guattari, avec ou sans Deleuze. On pourra en premier lieu consulter le site de la revue Chimères, qu’ils ont fondée ensemble. On y trouvera des articles, des séminaires, au format pdf, ainsi que des liens vers d’autres sites.

Comments are closed.