P Ritonite Infectieuse F Line PDF

P Ritonite Infectieuse F Line PDF

Le virus muté est alors capable d’envahir les globules blancs macrophages et de s’y reproduire. La prévalence du FECV est très courante, en particulier lorsque de P Ritonite Infectieuse F Line PDF chats cohabitent.


La plupart des chats infectés par le FECV ne développent aucun signe clinique, si ce n’est une diarrhée légère. Ils peuvent cependant le transmettre à leurs congénères, avec un risque de mutation du FECV en FIPV qui est la forme du coronavirus félin responsable de la PIF. La maladie peut prendre deux formes différentes : sèche ou humide. La PIF sèche se manifeste par un manque d’appétit accompagné de fièvre et d’un ictère. Le chat présente généralement des signes oculaires ou neurologiques. Il peut par exemple montrer des difficultés à marcher et se tenir debout, ou encore devenir aveugle. Liquide caractéristique de la forme humide.

Cytologie du liquide montrant des neutrophiles, des macrophages et des lymphocytes. Les symptômes de la PIF ne sont pas circonscrits à cette maladie, ce qui peut rendre le diagnostic compliqué. Pour la forme sèche, une hyperglobunémie polyclonale associée à une sérologie coronavirus positive peuvent orienter le diagnostic. Le vétérinaire peut prescrire de la prednisolone ou d’autres médicaments immunosuppresseurs, sauf en cas d’infections concomitantes. Quelques cas de rémissions par interféron oméga félin ont été rapportés. L’isolement n’est pas nécessaire car la forme mutée du coronavirus ne se trouve que dans les globules blancs et n’est pas extrudée. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 14 août 2018 à 20:52. Le virus muté est alors capable d’envahir les globules blancs macrophages et de s’y reproduire. La prévalence du FECV est très courante, en particulier lorsque de nombreux chats cohabitent. La plupart des chats infectés par le FECV ne développent aucun signe clinique, si ce n’est une diarrhée légère. Ils peuvent cependant le transmettre à leurs congénères, avec un risque de mutation du FECV en FIPV qui est la forme du coronavirus félin responsable de la PIF.

Comments are closed.