Paroles du coeur de l’Afrique : Edition bilingue français-sango PDF

Paroles du coeur de l’Afrique : Edition bilingue français-sango PDF

Sitôt sa maîtrise obtenue, il quitte l’université pour se consacrer exclusivement à l’écriture. En décembre 1987 paraît dans la revue Pardes sa première étude consacrée à la pensée juive, intitulée  La Chair et le Verbe , reprise en volume en paroles du coeur de l’Afrique : Edition bilingue français-sango PDF dans Fini de rire. En 1991, paraît aux éditions du Félin son premier ouvrage, L’Impureté de Dieu : Souillures et Scissions dans la pensée juive. Céline : méthode talmudique, l’auteur le dit tout net, qui consiste à confronter différents niveaux interprétatifs, à ne pas trancher en lieu et place du lecteur.


Poursuivant le parallèle établi dans Céline seul entre Céline et Proust, paraît en 1994 chez Gallimard Le Sexe de Proust, essai qui questionne les frontières imaginaires entre  normalité  et  inversion  dans À la recherche du temps perdu, frontières que Proust, selon Zagdanski, ne s’est jamais interdit de traverser en pensée. Recherche est l’hétérosexualité de l’écriture, ce que Proust n’a découvert qu’autant qu’il était lui-même hétérosexuel dans l’âme, comme on est circoncis du cœur. L’impureté de Dieu:  Zagdanski bâtit une œuvre cohérente. Il n’abandonne pas un sujet une fois qu’il l’a traité, mais le réintègre à sa réflexion qui avance continuellement, en bousculant les idées reçues sur son passage. S’estimant caricaturé dans le chapitre Une soirée juive du livre, le psychanalyste Daniel Sibony intente un procès à Zagdanski.

Stéphane Zagdanski, a paru à l’automne 1996. De septembre à septembre, le lecteur y suit une année dans la vie d’un jeune écrivain. En son sein, le roman offre différentes définitions de lui-même. Il se présente comme une sorte d’agenda, composé sur les marges où le temps s’écrit de lui-même, révélant la fiction de son pourquoi, la fibre de son comment. L’année de ses 33 ans, Zagdanski écrit ses mémoires qu’il intitule Mes Moires, publiées chez Julliard en 1997.

Il s’agit de notices rapides portant chacune un intitulé, sur le modèle d’Aurore de Nietzsche. Zagdanski y révèle son parcours combatif de jeune écrivain, évoquant la résistance qu’eurent à contrecarrer ses textes avant leur publication, jusqu’à la parution de L’impureté de Dieu. L’espèce humaine n’est pas mon genre. En 1999 paraît chez Gallimard le second roman de Zagdanski, Miroir amer. Ce roman traite de la manipulation du vivant et médite sur ce qui relie le naître et le mourir. On y découvre les affres d’un homme qui ne se remet pas de sa propre conception par fécondation in vitro.

Zagdanski rédige une sorte d’appendice à Miroir amer, qui paraîtra dans la revue L’infini à l’automne 1999, sous la forme d’une étude critique des dérives les plus contemporaines de  la Technique , intitulée  La Science idolâtre . Cette étude s’achève par l’exégèse du passage de la Genèse concernant la stérilité de Rachel et les manipulations de Jacob pour faire proliférer les brebis que lui offre Laban. En mars 2000, Zagdanski publie Pauvre de Gaulle! Ce roman retrace sur un mode comique et sarcastique un siècle d’histoire de France, à travers la figure emblématique du Général de Gaulle.

Comments are closed.