Petite philosophie de l’amateur de vin PDF

Petite philosophie de l’amateur de vin PDF

Le Château Haut-Brion est le domaine viticole le plus réputé du vignoble des Graves. Il produit l’petite philosophie de l’amateur de vin PDF des vins de Bordeaux les plus prestigieux, qui porte ce même nom. Le Château Haut-Brion est un  premier grand cru classé  selon le classement de 1855 des vins de Bordeaux. Le domaine a été constitué à partir de 1525 par Jean de Pontac.


Le propre d’une passion est de plonger celui qui la vit dans une intensité peu propice à la réflexion. La passion du vin n’échappe pas à la règle. Pourquoi aimons-nous le vin ? En quoi consiste l’irrésistible séduction opérée par cette boisson sur la plupart des humains ? Ce petit essai esquisse quelques hypothèses le vin est d’abord une fête pour nos sens, l’occasion raffinée de retrouver l’immanence du monde sensible à l’occasion d’une dégustation entre amis. Le vin est aussi la voie royale vers une ivresse grâce à laquelle nous prendrons, momentanément, nos distances avec la raison, la conscience et la morale. Enfin, aucune autre boisson ne nous fait autant rêver que le vin, aucune n’a pu donner naissance à un univers aussi riche et solliciter à la fois nos sens et notre imagination. L’auteur convie donc le lecteur à boire tout en philosophant, un peu à la manière de ces Anciens dont la sagesse mêlait l’hédonisme et la raison.

C’est le meneur des crus classés des Graves, tous situés sur l’appellation contrôlée pessac-léognan, créée en septembre 1987. Nord de la Gaule, les Bituriges Vivisques. La famille de Pontac est à l’origine de la fondation du vignoble tel que nous le connaissons aujourd’hui et du début de la grande renommée de Château Haut-Brion. La vigne y était déjà cultivée sur le sommet de cette petite colline à 32 mètres au-dessus du niveau de la mer.

En 1533, il achète la maison noble de Haut-Brion et, par une patiente politique d’acquisition de terres, il structure le terroir du domaine et enfin, en 1549, il entreprend la construction du château dont la silhouette orne les étiquettes des bouteilles. Jean de Pontac se maria trois fois, eut quinze enfants et mourut à 101 ans. En 1649, Arnaud III de Pontac, devient propriétaire de Haut-Brion. Quatre ans plus tard, il est premier Président du Parlement de Bordeaux, et l’ascension de cette famille atteint alors son apogée. Cet établissement deviendra très vite un lieu de rencontre pour les lumières de l’époque et une plate-forme idéale pour promouvoir les vins du Château. Le domaine prend alors la dimension qu’on lui connaît aujourd’hui.

Le 25 mai 1787, le domaine reçoit entre autres la visite d’un personnage illustre, Thomas Jefferson, futur troisième président des États-Unis. Le lendemain de sa visite du vignoble, Jefferson écrivit à son beau-frère en Virginie, Francis Eppes :  Je ne peux pas me priver du plaisir de vous demander d’investir dans un lot de vin. Le témoignage de Jefferson a d’autant plus de valeur que sa correspondance privée témoigne de sa bonne connaissance des vignobles de Bordeaux. Périgord, Prince de Bénévent, fait l’acquisition du Château Haut-Brion auprès de Jacques Pons, Marie Joseph et Laure de Fumel, neveux et héritiers du comte Joseph de Fumel.

Comments are closed.