Poissons volants PDF

Poissons volants PDF

Une nageoire est un membre ou un appendice en général large et plat issu d’un repli cutané, permettant le mouvement et le soutien dans le milieu aquatique. Les nageoires des poissons sont des appendices composées d’épines osseuses saillant du corps couvertes et reliées ensemble par une fine peau chez la plupart des poissons osseux, et plus semblable à des palmes chez les poissons poissons volants PDF. Nageoires rayonnées et divisées d’une rascasse volante.


Tu vis à une époque intéressante, quelle malédiction, ça grouille, ça bruit, tu t’étourdis dans le mauvais film, une rose de papier à la boutonnière. Tout le monde veut te souffler sa petite idée, tu as l’écoute un rien complaisante, tu traînes du papier à musique, au cas où; on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a, et tout ce qu’on a c’est le bruit, c’est bien ça? Parle dans la tempête, voir. Une toune dans la tête, si tu la chantes, va-t-elle s’en aller? L’air est plus clair en hiver, alors les sons voyagent mieux, non? Il y aura des questions, tu prendras le métro, faut quand même vivre aussi, tu penses à un sous-marin, le son se diffuse autrement dans l’eau – un jour tu te feras pousser des ailes, tu planeras sur les ondes grises, les ondes bleues.

Chez les poissons osseux, la plupart des nageoires ont des épines ou des rayons. Une nageoire peut ne contenir que des rayons épineux, que des rayons mous, ou une combinaison des deux. Si les deux sont présents, les rayons épineux sont toujours antérieurs. Les épines peuvent être utilisées différemment selon l’espèce.

Chez certains poissons-chats, elles sont utilisés comme moyen de défense, de nombreux poissons-chats ont la possibilité de verrouiller leurs épines vers l’extérieur. Les balistes utilisent également leur épine pour se défendre. Une palette est la partie terminale de la nageoire. De forme aplatie, pleine et arrondie, elle rappelle l’extrémité d’une rame et sert à nager, voire chez certaines espèces à marcher. Les nageoires dorsales sont situées à l’arrière. Un poisson peut en avoir jusqu’à trois.

Les nageoires dorsales servent à protéger les poissons contre le roulement, et les aide à se tourner et à s’arrêter brusquement. Les os qui soutiennent la nageoire dorsale sont appelés  pterygiophore . Il y a deux à trois d’entre eux: proximal, moyen et distal. Chez les nageoires apophyses épineuses, le distal est souvent fusionné au moyen, ou pas du tout. La nageoire caudale est la queue du poisson, située au bout du pédoncule caudal.

Elle permet au poisson de déplacer un important volume d’eau et donc de se propulser. Cette nageoire peut être : Hétérocerque, ce qui signifie que les vertèbres s’étendent dans un lobe de la queue ou que la queue est asymétrique. Protocerque signifie que la nageoire caudale s’étend autour de la colonne vertébrale, présents chez l’embryon des poissons et les myxines. Il ne doit pas être confondu avec une nageoire caudale qui a fusionné avec la dorsale et anale pour former une nageoire contiguë.

Comments are closed.