Résoudre des conflits de culture : Essai de sémiotique culturelle appliquée PDF

Résoudre des conflits de culture : Essai de sémiotique culturelle appliquée PDF

Résoudre des conflits de culture : Essai de sémiotique culturelle appliquée PDF, Seara: L’évolution des méthodologies dans l’enseignement du français langue étrangère depuis la méthodologie traditionnel jusqu’à nos jours, 19 p. La didactique des langues à la croisée des méthodes.


Ce livre traite de l’échange interculturel comme solution aux conflits de culture. La démarche théorique et méthodologique présentée dans ce texte accentue la capacité créatrice des individus et des organisations à transformer un besoin ou un conflit culturel en situation d’échange. L’échange constitue une performance, une capacité de faire et d’être, permettant de désamorcer des conflits collectifs par l’apport des significations culturelles nouvelles. La valeur du changement proposé provient de son « sens » collectif qui relève, à son tour, des rapports entre la performance individuelle et la culture environnante. La démarche prend ainsi appui sur la dichotomie culture-performance pour établir des contextes culturels et organisationnels propices à la mise sur pied d’échanges interculturels qui contribueront à l’évolution du milieu. A cette fin, l’approche interdisciplinaire proposée cible trois compétences fondamentales: l’analyse culturelle, la communication interculturelle et le développement du processus créateur individuel et collectif. La sémiotique sert de pont entre les sciences humaines et les sciences sociales pour mettre en valeur les points de convergence théoriques et méthodologiques en matière de culture, de communication et de créativité. Des études de cas au début et à la fin du texte illustrent la genèse et la mise en application du modèle interdisciplinaire de l’échange dans des milieux culturels particuliers. Chaque chapitre se termine par un tableau synoptique qui présente des pratiques signifiantes permettant la transposition du savoir académique en savoir-faire professionnel et la mise sur pied progressive d’un projet d’échange. Du matériel pédagogique d’appui (documentaires et mallettes pédagogiques) permet la mise en application du modèle pour la formation interculturelle et la recherche appliquée.

Histoire de la didactique des langues-cultures et histoire des idées. In: Quadernos de Filología Francesa, No 18, octobre 2007:127-143. Le manuel, un outil souvent utile mais toujours insuffisant. La mort du manuel et le déclin de l’illusion méthodologique. Simulation et réalité dans l’enseignement des langues vivantes. Apprentissage d’une langue étrangère-seconde: La méthodologie.

L’objectif de ce cours est de présenter un large éventail de méthodologies d’enseignement des langues. Le manuel est mort, vive le manuel! Paris : Nathan-CLE International, 448 pages, épuisé. Mar Sigurosson, University of Iceland: Histoire méthodologique du FLE: méthodologie traditionnelle et directe. La méthodologie traditionnelle est également appelée méthodologie classique ou méthodologie grammaire-traduction. Elle était utilisée en milieu scolaire pour l’enseignement du latin et du grec. Puis elle a constitué une méthode d’apprentissage des langues modernes qui ont par conséquent été considérées comme des langues mortes.

Elle a été largement utilisée dans l’enseignement secondaire  français dans la seconde moitié du XIXème siècle. Le but essentiel de cette méthodologie était la lecture et la traduction de textes littéraires en langue étrangère, ce qui plaçait donc l’oral au second plan. La langue était conçue  comme un ensemble de règles et d’exceptions que l’on retrouvait et l’on étudiait dans des textes et qui pouvaient être rapprochées de la langue maternelle. Au XVIIIème siècle, la méthodologie traditionnelle utilisait systématiquement le thème comme exercice de traduction et la mémorisation de phrases comme technique d’apprentissage de la langue.

Au XIXème siècle, on a pu constater une évolution de la méthodologie provoquée par l’introduction de la version-grammaire dont les pratiques consistaient à découper en parties un texte de la langue étrangère et le traduire mot à mot à la langue maternelle. Les exercices consisteront en versions et en thèmes, où sera ménagée l’application des dernières leçons. En effet, le sens des mots était appris à travers  sa traduction en langue maternelle. On peut donc constater que la méthodologie traditionnelle proposait un modèle d’enseignement imitatif qui n’admettait aucune variation créative de la part de l’élève. Puren, dès le milieu du XVIIIème siècle, la demande sociale d’apprentissage des langues a évolué.

Comments are closed.