Rythmes de l’enfant : De l’horloge biologique aux rythmes scolaires PDF

Rythmes de l’enfant : De l’horloge biologique aux rythmes scolaires PDF

Rythmes de l’enfant : De l’horloge biologique aux rythmes scolaires PDF d’intérêts : comment les financements d’une étude scientifique pourraient influencer les résultats ? Uniquement basé sur des publications scientifiques !


Les animaux, les plantes et les hommes ont en commun une horloge biologique interne qui nous permet d’anticiper et d’adapter notre organisme aux changements périodiques de l’environnement. Circadien fait référence à une période d’environ 24 heures. Circa en latin signifie  autour de  et dies  jour . La chronobiologie est l’étude de ces rythmes biologiques et des conséquences de leur perturbation. Qu’est-ce que le rythme biologique ? Ces facteurs sont étudiés quand on contrôle artificiellement tous les facteurs externes en laboratoire. Ces facteurs endogènes sont impliqués par exemple dans les différences de typologie du sommeil  les gros ou petits dormeurs’.

Il existerait une différence de 2-3 heures entre le nombre d’heure de sommeil des individus. Ces facteurs ne font que moduler les rythmes, ils ne sont pas à l’origine des rythmes circadiens. Cela montre que le rythme circadien est provoqué par l’organisme lui-même. Il existe des synchronisateurs internes et externes qui règlent cette horloge interne sur 24h.

Les noyaux suprachiasmatiques influencent la production de mélatonine sécrétée par la glande pinéale selon la luminosité. La lumière, le soir, va retarder la production de la mélatonine et donc retarder l’endormissement. La mélatonine est normalement sécrétée pendant la nuit jusqu’à atteindre un pic vers 2-4h du matin puis diminue jusqu’à être nulle le matin. Par ailleurs, la température corporelle centrale suit également un rythme circadien : en fin de soirée, la température est facilement d’un degré Celsius de plus que le matin.

Au 18ème siècle, l’astronome Jean-Jeacques d’Ortous a observé le mouvement des feuilles de mimosa qui s’ouvrent le jour et se ferment la nuit. Il a placé des plants de mimosa dans l’obscurité pendant plusieurs jours et cette oscillation journalière des feuilles a perduré, d’où la mise en évidence que les plantes auraient leur propre horloge biologique interne, indépendamment de la luminosité. Plus tard, d’autres chercheurs ont remarqué que la mutation du gène period chez la drosophile impliquait des modifications des rythmes circadiens dans son comportement. Chez les mammifères, la protéine TIM peut se lier dans le noyau à la protéine PER afin de bloquer la dégradation de PER. ARNmessager de per-tim et donc la sécrétion du complexe PER-TIM.

Comments are closed.