Samba : Installation, mise en oeuvre et administration PDF

Samba : Installation, mise en oeuvre et administration PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Description de l’image Samba logo 2010. Samba facilite l’interopérabilité entre systèmes samba : Installation, mise en oeuvre et administration PDF Windows-Unix. Linux et d’autres variantes d’Unix par ingénierie inverse.


SAMBA : Installation, mise en œuvre et administration Cet ouvrage s’adresse à tout administrateur de réseaux désireux de trouver une alternative aux solutions propriétaires et payantes, dans un environnement Linux ou Unix. Vous découvrirez de façon progressive comment installer, puis configurer vos serveurs Samba pour les tâches essentielles : le partage de fichiers et d’imprimantes, la résolution de noms (serveurs WINS), l’exploration du voisinage réseau, la gestion centralisée des comptes utilisateurs (authentification, scripts d’ouverture de session, profils errants…), le rôle du contrôleur de domaine (CPD). Différents cas de mise en œuvre sont étudiés en fonction du type d’organisation de votre réseau (groupes de travail, domaines Windows NT ou ActiveDirectory). Un aide-mémoire final regroupe les options essentielles de configuration ainsi que la syntaxe des commandes. La présentation est faite en environnement Linux (plate-forme privilégiée de Samba) et s’appuie sur la version 2.2.8 qui est, au moment où nous rédigeons ce livre, la dernière version stable dans un contexte de production. Les nouvelles fonctionnalités de la version 3 sont également présentées

3, Samba fournit des fichiers et services d’impression pour divers clients Windows et peut s’intégrer à un domaine Active Directory en tant que membre du domaine. A partir de la version 4, Samba peut servir de contrôleur de domaine Active Directory et fournir les services d’authentification AD à des postes Windows, des postes Linux et des serveurs membres. Samba est la mise en œuvre d’une dizaine de services et d’une douzaine de protocoles. Ils apparaissent pour les utilisateurs de Windows comme des dossiers Windows classiques accessibles via le réseau. Samba peut aussi fournir des scripts d’ouverture de session utilisateur et une mise en place de groupes de stratégies via poledit.

Dans les versions antérieures à la version 4. La comparaison des performances entre Samba et les autres systèmes de partage de fichiers UNIX comme NFS n’est plus pertinente comme elle a pu l’être dans le passé. Samba intègre à partir de la version 2. Cette fonctionnalité devient vraiment mature avec la version 3. Si l’on utilise OpenLDAP en mode multi-master, il est possible d’utiliser Samba en mode multi-PDC, tant qu’il n’y a pas plus d’un PDC par site. Microsoft a arrêté le support de Windows NT4 fin 2004, et par là même le support du rôle PDC NT4. On associe souvent la version Samba 4 au support Active Directory.

Comments are closed.