Trahison: Algérie, été 62 PDF

Trahison: Algérie, été 62 PDF

Dynamo électrique manuelle connue sous le nom de Gégène pendant la guerre d’Algérie. La torture policière existait déjà largement en Afrique du Nord avant l’insurrection de 1954, comme en témoigne la mise en garde lancée, dès cette date, par l’écrivain François Mauriac. Toutefois, le passage à la guerre totale et à la systématisation de la torture précède l’trahison: Algérie, été 62 PDF 1957 et correspond, selon la thèse de Raphaëlle Branche, à l’arrivée à la tête de l’état-major d’Alger du général Raoul Salan en décembre 1956. Algérie par l’armée française et ses partisans.


Algérie, été 1962. Plus d’un siècle de colonisation, sept années de lutte armée s’achèvent par l’affranchissement de neuf millions de musulmans qui réclamaient plus de justice sociale et de liberté. Pourtant, cette population va rapidement déchanter. Les séquelles des conflits antérieurs sont importantes : 40 % des Algériens vivent dans une misère totale, le chômage est galopant, l’exode massif, 90% de la population illettrée. Et si les institutions politiques se mettent en place, elles sont minées par les luttes de clans et les manigances pour s’approprier le pouvoir. La guerre civile menace…

Le 5 Juillet 1962 à Oran, au lendemain de la déclaration d’Indépendance, un défilé festif dégénère en un massacre d’Européens. Terrorisée, 85% de la population va s’enfuir, abandonnant biens et espoirs.

L’auteur a 13 ans en 1962. Il vit à Oran dans une famille aisée, intégrée à la culture française, mais attachée à sa culture nationale et à ses traditions musulmanes. Témoin des événements qui se sont passés à l’Indépendance, il retrace avec fidélité les faits politiques, économiques et sociaux, les ambitions de pouvoir qui ont relégué au second plan la construction de la nation et l’intérêt de ses citoyens. Mais aussi la vie quotidienne des Oranais…

Cette loi prévoit dans son article 1 que  Sont amnistiées de plein droit toutes infractions commises en relation avec les événements d’Algérie. Sont réputées commises en relation avec la guerre d’Algérie toutes infractions commises par des militaires servant en Algérie . Cette loi empêche les victimes de poursuivre au pénal mais théoriquement pas au civil, bien que cette interprétation de la loi ait été remise en cause par divers juristes, dont William Bourdon. Y a-t-il une Gestapo en Algérie ? Avec la guerre d’Algérie, ces pratiques sont théorisées et systématisées par l’armée française. Conventions de Genève signées par la France. Challe , et visant à séparer le FLN de ses appuis dans la population.

En 1959, sous couvert d’une enquête sur les problèmes fonciers, le jeune énarque Michel Rocard fera un Rapport sur les camps de regroupement. Indochine et la stratégie de guérilla théorisée par Mao. L’autonomie accordée par le pouvoir politique aux militaires se retourne ainsi, de fait, contre l’État lui-même. Jean Ousset, ex-secrétaire personnel de Charles Maurras, le fondateur de l’Action française. Le 30 avril 1959, il convie à un dîner-débat le général Chassin, le général Edmond Jouhaud, chef d’état-major de l’Armée de l’Air et futur putschiste, et tient une conférence intitulée L’armée face à la guerre psychologique.

En réalité, ce n’est pas Sauge qui a convié ces généraux mais le Centre d’études politiques et civiques pour son 18e dîner-débat. Ousset n’a pas été le secrétaire de Maurras. En décembre 1958 paraît La Gangrène, recueil de témoignages d’Algériens torturés en région parisienne, qui sera saisi par la police, comme l’avait été La Question d’Henri Alleg, où ce militant communiste raconte le calvaire que lui ont infligé des parachutistes. Ministre de la Défense, le général Koenig, contresignent l’ instruction no 11 , qui a recueilli  la pleine adhésion du gouvernement  et qui est diffusée dans tous les régiments français d’Algérie. Les plaintes devront faire l’objet d’un classement sans suite, dès lors qu’il apparaîtra incontestable que ces faits sont justifiés par les circonstances, la nécessité, ou l’ordre de la loi. De janvier à mars 1957,  la guerre y est menée en dehors de tout droit.

Comments are closed.