Une année ordinaire : Journal d’un prolo PDF

Une année ordinaire : Journal d’un prolo PDF

Merci de ne pas retirer cet avertissement tant que la discussion n’est pas close. Créez la page de proposition de suppression. Sauvegardez d’abord la page pour l’initialiser puis indiquez votre motivation. Important : ajoutez une entrée une année ordinaire : Journal d’un prolo PDF la section PàS du jour.


2003 ! Une année quand même pas tout à fait ordinaire que cela. Avec une énorme mobilisation sociale au printemps. Pour défendre le système des retraites par répartition et s’opposer à la casse des services publics. Avec des manifs hardi tiens bon et des grèves comme s’il en pleuvait. Avec la défaite, au bout. Les poings serrés de rage. Le cœur submergé de révolte contre le gouvernement, le patronat, les directions syndicales… Mais une année comme toutes les autres, malgré tout ! Avec ce putain de quotidien. Au boulot ou ailleurs. Cette usure de tous les instants. Mais avec également quelques petits perce-neige têtus de résistances de tous ordres venant tarauder le grand manteau blanc de l’hiver salarial et jeter quelques traits de lumière dans la grande nuit de la marchandisation des choses de la vie. Jean-Pierre Levaray, ouvrier d’usine, nous conte tout cela via le journal qu’il a tenu cette année là. Toutes ces petites grandes choses et ces grandes petites choses qui émaillent chaque jour la vie du peuple travailleur. Et c’est peu dire que c’est poignant d’authenticité et de dignité. Car, sans cesse au carrefour de la révolte et de la résignation. A la frontière entre espérance et désespérance. Au cœur de la condition ouvrière tout simplement !

Pensez à informer les contributeurs principaux de la page et les projets associés lorsque cela est possible. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Cet article présente des problèmes multiples. Cet article ne cite pas suffisamment ses sources. Certaines informations devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie ou les liens externes. Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références. Cette liste non-exhaustive énumère, dans un ordre chronologique, les chansons évoquant Paris, ses quartiers ou ses environs.

Les dates sont parfois incertaines car selon les sources, il peut s’agir de l’année d’écriture du texte, ou de celle de création de la chanson sur scène ou encore celle de la sortie du disque. Il s’agit de la Prison Saint-Lazare. Léon Xanrof, interprète : Yvette Guilbert, date incertaine. Aristide Bruant, nota : cette chanson aurait été écrite à l’occasion du 100e anniversaire de la prise de la Bastille, donc en 1889 ? Jean Rodor, musique de Vincent Scotto, interprète : Dalbret. Francis Carco, musique de Jacques Larmanjat, chanson créée par Marie Dubas en 1931 puis reprise par de nombreux interprètes. Les Trois valses d’Oscar Straus, créée en 1935, version française en 1936.

Comments are closed.