Vatican II, une boussole pour notre temps : Plus de quarante ans après qu’est devenu le Concile ? PDF

Vatican II, une boussole pour notre temps : Plus de quarante ans après qu’est devenu le Concile ? PDF

Avec le développement d’Internet vatican II, une boussole pour notre temps : Plus de quarante ans après qu’est devenu le Concile ? PDF du WEB 2. 0, les usages des TIC se sont développés et la grande majorité des citoyens des pays industrialisés les utilise pour accéder à l’information.


Le Concile Vatican II aura bientôt un demi-siècle d’âge. C’est bien peu en regard des deux millénaires de l’histoire chrétienne. Nous sommes encore pleinement les contemporains de cet événement. Il parle notre langue, s’inscrit dans notre culture et notre monde. Cinquante ans, c’est aussi une distance suffisante pour voir le Concile dans sa situation et sa personnalité propre, ce qui offre une chance supplémentaire de mieux le comprendre. Cette distance permet d’en peser l’héritage. Elle permet de vérifier la valeur de la proposition initiale à l’aulne de sa pertinence actuelle. Le constat s’impose : le Concile Vatican II demeure une boussole pour notre temps. À mesure que les événements de la vie du monde se succèdent, que l’histoire sème son comptant de découvertes, de progrès, d’espoirs et de dangers, les textes conciliaires apparaissent à qui veut les lire d’une étonnante puissance. Ils ne disent pas ce que pensait l’Eglise en 1960 : ils éclairent le temps qui vient ! Leur Sagesse reste une ressource immense parce qu’elle considère notre monde dans la profondeur de l’Evangile. Une telle perspective, où ce qui est avant nous se tient en réalité devant nous, est pleinement chrétienne. Elle regarde vers Pâques dans la marche des quarante jours de carême. C’est elle qui relie l’ensemble des conférences réunies dans ce volume.

La filière nécessite de plus en plus de compétences en communication, marketing et vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation. Les usages des TIC s’étendent, surtout dans les pays développés, au risque d’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations. L’expression  technologies de l’information et de la communication  transcrit une locution anglaise utilisée dans diverses instances internationales qui correspond à peu près au domaine de la télématique. Les technologies de l’information et de la communication sont des outils de support au traitement de l’information et à la communication, le traitement de l’information et la communication de l’information restant l’objectif, et la technologie, le moyen.

Mais cette définition se limite à la convergence de l’informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l’impact de la convergence numérique dans les multimédias et l’audiovisuel. Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l’émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l’échange de l’information . La diffusion rapide des accès à l’Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion. Cette extension du concept des TIC est à l’origine de nombreux débats en raison de l’importance de son impact sur la société. 1990 et au début des années 2000 pour caractériser certaines technologies dites  nouvelles . La qualification de  nouvelles  est ambigüe, car le périmètre des technologies dites nouvelles n’est pas précisé et varie d’une source à l’autre. En raison de l’évolution rapide des technologies et du marché, des innovations déclarées  nouvelles  se retrouvent obsolètes une décennie plus tard.

Comments are closed.