Vivre ensemble : Filles et garçons PDF

Vivre ensemble : Filles et garçons PDF

La cohésion sociale est un processus en sciences vivre ensemble : Filles et garçons PDF qui tend à renforcer l’intensité des relations sociales qui existent entre les membres d’une structure sociale donnée. Ce concept est utilisé au sens large sans connotations pour signifier l’intensité du lien social, c’est-à-dire, à quel point les membres d’un groupement sont connectés entre eux.


La société, c’est les autres ; et respecter les autres, leurs différences, leurs besoins, c’est bien vivre en société.
Trois récits quotidiens, trois documentaires et six jeux-tests permettront à l’enfant de comprendre qu’il a une place et un rôle à jouer dans la société.

De nature subjective l’intensité de la cohésion sociale peut être évaluée par des enquêtes de satisfaction. L’idée de cohésion sociale remonte probablement à la notion d’asabiyya, théorisée en 1377 par le philosophe arabe Ibn Khaldoun dans ses Prolégomènes. En réalité ce concept se substitue à celui de solidarité en cours pendant les Trente Glorieuses. Le niveau de cohésion sociale permet de favoriser les synergies des organisations et la qualité de vie des membres des sociétés, si les relations sociales sont vécues positivement par les individus constituant cette organisation ou cette société.

La cohésion sociale s’obtiendrait par la confiance qui s’établis au fils des relations envers les institutions et au seins de réseaux sociaux. Cette dernière consiste en la confiance de disposer d’un capital social. Cet objectif devenu obsolète par la mondialisation est remplacé par l’égalité des chances. L’égalité des chances méritocratique a l’avantage de conférer une légitimité morale aux inégalités. Aux États-Unis et en Grande-Bretagne la confiance horizontale prend appui sur la notion de communauté. Les pays européens mettent plutôt l’accent sur la promotion du local, du quartier, du territoire, d’une agglomération. Le fait d’associer les habitants à l’élaboration d’un projet rétablit la confiance entre les différentes catégories sociales.

La cohésion sociale est, à l’origine, un concept utilisé dans certains milieux en France et en Belgique dans le débat public. Conseil de l’Europe, doté d’une stratégie de cohésion sociale et d’une Direction générale de la cohésion sociale. On peut considérer la cohésion sociale comme perspective sociale orientant l’action politique. Au niveau européen le concept fait référence à des valeurs de solidarité et d’équité ou non-discrimination dans l’accès aux droits. La cohésion sociale se distingue du concept marxiste de lutte des classes. Dans la mouvance rousseauiste les inégalités sont le fruit de la société.

Comments are closed.