Vois-tu ce que je vois ? : Drôles de collections PDF

Vois-tu ce que je vois ? : Drôles de collections PDF

Pourquoi les indiens font-ils des signes avec de la fumée ? C’est pour dire des choses quand on est loin et qu’on peut pas entendre ». Nous avons trié tous ces moyens : ceux qui font appel à la vue, à l’audition, aux deux. Pendant les quelques jours qui ont suivi cet épisode, les enfants se sont vois-tu ce que je vois ? : Drôles de collections PDF au jeu et nous nous exprimions par signes, la classe était d’un calme !


Une princesse grenouille, une aile de libellule, une canne à pêche, une oie avec un chapeau… Walter Wick a cette fois situé sa chasse au trésor dans un étonnant bric-à-brac d’objets. Plonge dans l’univers des dinosaures, des jouets et des voitures de course et retrouve les éléments cachés dans les mises en scène fourmillant de détails.

Et si la lune avait des pouvoirs magiques. Gina, la petite girafe, qui rêve tout le temps, se met en tête d’attraper la lune pour résoudre ses ennuis. Une histoire, illustrée par des aquarelles, dans laquelle le narrateur s’amuse avec les variations de son ombre au fil des heures. Un nouvel élève vêtu de gris propose à Isaac d’échanger son ombre contre un sac d’argent inépuisable. Ce marché ne s’avère pas aussi réjouissant que prévu.

Une histoire librement inspirée de « L’étrange histoire de Peter Schlemihl ». C’est le matin, une nouvelle journée commence. Un jeune homme se réveille, s’assoit sur son lit, tandis que son ombre reste couchée. Le récit suit le jeune homme tout au long de sa journée de travail montrant que les ombres des personnages ont une vie propre et parfois des réactions en désaccord avec celles de leur propriétaire. Hortense ne supporte plus que son ombre la suive partout et décide de s’en débarrasser.

Plus tard, au coeur d’une forêt sombre, elle réalise que son ombre n’était pas là pour l’effrayer mais pour la protéger. Au petit déjeuner, George rencontre un monsieur attablé dans la cuisine et qui lui ressemble comme un frère. C’est son ombre qui, à partir de cet instant, le suit pas à pas, et refuse de retourner par terre, à sa place. D’abord agacé, George finit par s’habituer à cet étrange compagnon. Petite ombre est l’ombre de Petit Pierre. Un soir, alors qu’elle s’admire au soleil couchant, elle ne s’aperçoit pas que Petit Pierre a disparu.

Elle part à sa recherche, et pour ne pas disparaître à son tour, elle s’agrippe tantôt à une vache, tantôt à un chat ou encore à une vieille dame. Quand elle retrouve enfin son jeune compagnon, elle décide de se lancer dans le théâtre d’ombres. Loup a peur de tout, même de son ombre. Un jour, il décide de devenir courageux et quitte sa maison.

Partant à l’aventure, son chemin est semé d’embûches et il apprend à vaincre ses craintes. Julie est une petite fille espiègle, qui joue comme un garçon et ses parents ont vite fait de la traiter de garçon manqué. Un jour, elle découvre que son ombre a l’apparence d’un garçon et veut à tout prix s’en débarrasser. Elle fait alors la connaissance d’un jeune garçon dans le parc, qui est malheureux car tout le monde trouve qu’il ressemble à une fille. Lapin ne comprend pas pourquoi, où qu’il aille, un grand lapin noir le suit. Dans cet album sans texte, des ombres de mains portées sur un mur dessinent des formes d’animaux.

Avec pour fil conducteur un point rouge qui se transforme au gré de ses rencontres avec les bêtes. Des jeux de mains et de lumière à refaire soi-même. Hector est une petite ombre timide. Un soir, il doit effrayer une fillette pour la première fois.

Comments are closed.