Télécharger en ligne Le défi de la construction de l'Etat social en Afrique: Fourniture de l'eau potable en milieu urbain: monopole de l'Etat ou délégation de la gestion aux opérateurs informels collectifs? pdf, epub ebook

Télécharger en ligne Le défi de la construction de l'Etat social en Afrique: Fourniture de l'eau potable en milieu urbain: monopole de l'Etat ou délégation de la gestion aux opérateurs informels collectifs? pdf, epub ebook

Télécharger en ligne Le défi de la construction de l'Etat social en Afrique: Fourniture de l'eau potable en milieu urbain: monopole de l'Etat ou délégation de la gestion aux opérateurs informels collectifs? pdf, epub ebook

  • ISBN: 6131519153
  • Author:
  • Langues: Français
  • Évaluation: 3.8/5 (Votes: 2503)
  • Broché: 276 des pages
  • Disponibilité: En stock
  • Télécharger les formats: PDF, EPUB, KINDLE, FB2, AUDIBLE, MOBI et d'autres

Description du produit

Cette étude porte sur l'examen d'un type de partenariat entre les acteurs publics et les opérateurs informels collectifs susceptible de créer la synergie et de pérenniser la fourniture de l'eau potable dans les quartiers urbains pauvres. Partant d'une étude de cas d'une zone pauvre de la ville de Kinshasa (Congo) et en exploitant le modèle de Coston (1998), les résultats obtenus montrent que les relations qui correspondent le mieux au partenariat entre les acteurs publics et les opérateurs informels collectifs sont de type "contractuel" et correspondent à l'orientation socio-étatique. Cette recherche montre également que les partenariats entre les acteurs publics et informels sont très difficiles à instituer lorsqu'il n'existe pas un environnement socio-politique solidaire. Une complémentarité, négociée entre l'État et les opérateurs informels collectifs, ne pourra se réaliser que par la mise en place de nouvelles politiques favorisant la démocratie, la décentralisation et la promotion du mouvement associatif avec une société civile forte, dynamique, soucieuse du bien commun, privilégiant les qualités managériales plutôt que l'assistance perpétuelle.